Selon la BAD, la croissance économique n’a pas été suffisamment inclusive pour développer le capital humain

0
40
Président de la BAD

(BFI) – Le rapport de la Banque africaine de développement (BAD) sur les perspectives économiques de l’Afrique en 2020 indique « en dépit des chocs exogènes et de la crise sécuritaire, l’économie camerounaise a enregistré un taux de croissance estimé à 4,1% en 2019, grâce au dynamisme du secteur tertiaire et à la croissance de la consommation et des investissements ».

Cependant, souligne la BAD, cette « croissance économique […] n’a pas été suffisamment inclusive pour développer le capital humain ». Traduction : malgré l’augmentation de la valeur ajoutée produite en 2019 par l’économie camerounaise, l’embellie n’a pas été ressentie dans le quotidien des populations.

En effet, explique la BAD, « les résultats en termes de développement humain sont médiocres, et le Cameroun est classé au 151e rang mondial (21e rang africain) dans l’indice du développement humain 2018. Le taux de pauvreté a modérément reculé, (passant de 39,9% en 2007 à 37,5% en 2014), mais le rythme actuel ne permettra pas d’atteindre deux des objectifs du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi : un sous-emploi de la main-d’œuvre tombant de 76% à 50% et un taux de pauvreté de 28,7 % en 2020 ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here