Secteur maritime : vers une restructuration de la côte littorale camerounaise

0
271
Ngallè Bibehe

(BFI) – Une étude commandée par l’Autorité portuaire nationale (Apn) vient d’être restituée à Yaoundé. Objectif : mettre en œuvre les meilleures stratégies d’exploitation du littoral camerounais. 

L’Autorité Portuaire Nationale (Apn), organe régulateur du secteur maritime et portuaire camerounais, entend valoriser le potentiel du littoral du pays. Ce jeudi 29 novembre, il était question de restituer une étude d’élaboration du schéma directeur de l’aménagement et de la protection de ce secteur. L’événement était présidé par le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe (photo), autorité de tutelle. Il n’a pas manqué de relever que « la volonté du Président de la République de protéger l’environnement portuaire connaît un écho favorable ».

D’après Josué Youmba, Directeur Général de l’Apn, le littoral est une véritable mine à exploiter. « Pour que le développement se fasse de manière durable, il faut arrêter l’érosion qui est déjà là. Mais aussi planifier le développement des infrastructures et des industries le long des côtes. Ce sera un bel héritage pour les générations futures ».

Secteurs cibles 

Pour une meilleure approche, l’Apn s’est fait accompagner pour cette étude par le consultant Korea Port Engineering Corporation (Korpec). Le plan directeur qui devra être appliqué concerne plusieurs secteurs. Notamment le développement industriel et le tourisme. Mais pour y arriver, il faudrait une bonne coordination. A la base de chaque activité, il sera question d’évaluer l’impact sur l’environnement. Également, de prendre les mesures qui s’imposent pour éviter une quelconque pollution.

Par Paul Nkala

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here