Rochdi Sanhaji, nommé directeur général de la BICEC

0
148
Bokam Jean Baptiste
Kamal Mokdad, directeur général de BCP chargé de l’International, Jean-Baptiste Bokam, président du Conseil d’administration de la Bicec (au milieu), et Rochdi Sanhaji, le nouveau directeur général de la Bicec

(BFI) – Le premier directeur général de la BICEC sous l’ère de la Banque Centrale Populaire (BCP) est connu.

Il s’agit de Rochdi Sanhaji, un banquier qui cumule une expérience de 30 ans au sein du groupe BCP et qui a gravi tous les échelons avant de devenir DG de la BICEC : cadre, directeur d’agence et de succursale jusqu’à son dernier poste où il était directeur du réseau Retail de la région du grand Casablanca.

Dans ses nouvelles fonctions, Rochdi Sanhaji aura pour mission de redonner confiance au marché et d’ancrer la banque nouvellement acquise dans l’ADN panafricain du groupe à l’emblème de cheval. En interne, il n’est pas question de dégraissage systématique bien que cela soit de règle et d’usage au lendemain des acquisitions.

La priorité restant la “satisfaction du client”, ainsi que l’a eu à rappeler Kamal Mokdad, directeur général de la BCP, il va de soi que les exigences de qualité de service s’accompagnent de la recherche d’efficacité tant dans les ratios d’exploitation que les ratios déterminant le retour sur investissement, admet un expert bancaire. Le personnel qui réclamait un temps une prime de cession sous forme de 2 mois de salaires doit être mobilisé en vue des objectifs à atteindre et ce sera là, sans conteste, la bataille la plus difficile à gagner par M. Sanhaji.

Pour rappel, le groupe marocain Banque Centrale Populaire (BCP) a finalisé ce mardi 1er octobre 2019, l’acquisition de 68,5% du capital de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Épargne et le Crédit (BICEC) auprès du groupe français Banque Populaire Caisse d’Épargne (BPCE), après avoir obtenu l’ensemble des autorisations réglementaires.

Le groupe BCP est l’une des premières institutions bancaires du Maroc. Il tire sa force de ses valeurs de solidarité et de son organisation unique au Maroc. Il est composé de 8 Banques Populaires Régionales (BPR) à vocation coopérative, de la Banque Centrale Populaire (BCP), organe central du Groupe, de forme société anonyme cotée en Bourse, de filiales spécialisées, de fondations et de banques et représentations à l’étranger. Le groupe BCP est présent dans 29 pays dans le monde. Il est, au Maroc, le premier collecteur de l’épargne (27% de PdM) et leader du financement de l’économie (25% de PdM).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here