Rétablissement de la connexion Internet dans plusieurs pays africains

0
194
Orange Marine
La société Orange Marine qui a effectué les réparations grâce à son navire technique Léon Thévenin

(BFI) – La connexion à Internet est de nouveau stable dans plusieurs pays africains (notamment le Cameroun, le Gabon ou encore l’Angola) connectés au système sous-marin de fibre optique South Africa Transit 3 (SAT3).

L’infrastructure télécoms, coupée le 9 mars dernier, a finalement été réparée. Le rétablissement de la connexion Internet, qui était prévu vers la mi-avril 2020, a été effectué plus tôt que prévu.

Jean-Luc Vuillemin, le directeur des réseaux internationaux du groupe Orange, a expliqué que « le câble était enfoui profondément sous des sédiments, ce qui confirme l’éboulement du canyon du fleuve Congo en haute mer ». Ce n’est que le 25 mars dernier que le câble a fini par se détacher du fond et a été remonté à bord du navire technique pour inspection.

C’est la société Orange Marine qui a effectué les réparations grâce à son navire technique Léon Thévenin qui a déjà effectué plusieurs déploiements au large de divers pays africains depuis le début de l’année. Des missions suscitées par les coupures et les pannes qui se sont multipliées. En janvier, c’était la double coupure sur le SAT-3, et son prolongement, le West African Cable System (WACS), est à nouveau en cours de réparation suite à un nouvel incident.

Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here