Reprise imminente de l’Inter-city au Cameroun

0
391
Camrail

(BFI) – Près de quatre ans après le déraillement du train Inter-city reliant Douala à Yaoundé en octobre 2016, les passagers vont bientôt renouer avec le rail. Pour la relance dont la date n’est pas encore rendue publique, le trajet Douala-Yaoundé sera entrecoupé de trois escales.

Tout est en train d’être peaufiné au niveau de la Cameroon Railways (Camrail) et des administrations concernées pour la relance imminente de ce train moderne offrant confort et sécurité. Selon des sources proches du dossier, des campagnes et des spots publicitaires sont en cours de préparation à cet effet à Camrail où l’on parle de nouvelles voitures « fin prêtes » pour le lancement. « Ces nouvelles voitures devraient rentrer en service très prochainement ». C’est en tout cas ce que confie une source bien introduite au sein de l’entreprise.

Même si l’on ne connaît pas encore la date exacte de la reprise, des informations sur les horaires sont déjà disponibles. Le départ de Douala est prévu à 06 h 30 et l’arrivée à Yaoundé à 11 h, puis départ de Yaoundé à 17 h. Donc un seul départ tous les matins uniquement à partir de Douala et un seul le soir à Yaoundé. Pour ce qui est des tarifs, le ticket pour la première classe coûtera 9 000 Fcfa, celui de la classe économie et la deuxième, 6 000 Fcfa. Il faut noter que si la liaison était directe jusqu’à l’accident de 2016, il est prévu trois escales, notamment dans les villes de Makak, Eseka et Edéa.

Le gouvernement avait réceptionné quatre nouvelles voitures sur les neuf qui avaient été commandées chez l’Américain General Electric. Camrail avait, un an avant réceptionné les cinq premières locomotives de ce lot pour lesquelles elle a déboursé 12,3 milliards de Fcfa. Ces dernières, d’une puissance de 3300 CV chacune, avaient été mises en service en mars 2019 et s’inscrivaient dans le cadre du deuxième Plan quinquennal des investissements ferroviaires qui prévoit entre autres l’acquisition par l’État du Cameroun du matériel roulant destiné à la relance des activités voyageurs, soit 25 voitures et cinq modules autorails.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here