Reprise des travaux de réhabilitation de la route Garoua-Ngaoundéré

0
396
Route
(BFI) – De source bien introduite, le niveau général des travaux est estimé à 60%.

Le 31 janvier 2017, le ministre des travaux publics de l’époque procède au lancement des travaux de réhabilitation de la route Garoua et Ngaoundéré. Deux ans après, le chantier n’est pas toujours livré. La cause de ce retard est connue, on parle de l’indisponibilité des intrants nécessaires pour la facilitation de l’entretien routier. De source bien introduite, le problème des intrants est régularisé pour le moment.

«Depuis quelques semaines, une station de concassage de granulats est installée à Sekandé, à une trentaine de kilomètres de Garoua. Au même moment, une station d’enrobage commence à livrer ses premiers produits du côté de Ouro Manda, C’est cette station qui s’est donc substituée à celle de l’Extrême-nord, où était produit jusque-là les intrants nécessaires pour les travaux nécessaires pour les travaux de la route Garoua-Ngaoundere». Ecrit le quotidien Cameroon Tribune.

Travaux sont de divers ordre

Sur le terrain, les travailleurs sont sur le qui vive. Les engins comblent plusieurs nids de poules présents sur le bitume. Sur cette nationale N°1, les travaux sont de divers ordre. »Il s’agit entre autres du fraisage des sections au revêtement dégradé et la pose d’une nouvelle couche d’enrobé; du renouvellement des couches de chaussée en grave concassé, du léchage en béton bitumeux des sections au revêtement légèrement détérioré, la réparation et du rechargement des accotements en grave latéritique suivie d’un revêtement en enduit bicouche, de l’entretien et de la réparation des ponts, buses, et dalots, la signalisation et la remise à niveau des équipements de sécurité ».

Soutien Alfred Danwe, le délégué régional du ministère des travaux publics pour le Nord. En ce jour, on évalue l’avancement des travaux à 60%. Pour ce qui est de la consommation des délais, elle est de 95, 37%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here