Reprise des travaux de construction de l’autoroute Kribi-Edéa

0
161
Autoroute Yaounde Nsimalen

(BFI) – L’Etat a accordé la concession d’exploitation de l’ouvrage à l’entreprise China Harbour Engineering Compagny. Celle-ci vient de mobiliser des fonds propres pour financer la phase I estimée à plus de 250 milliards de FCFA.

Les travaux de l’axe Kribi-Lolabé, long de 38,5 kilomètres, qui constitue la phase I de l’autoroute Edéa-Kribi (102 kilomètres), redémarrent d’ici lundi 13 janvier. Cette reprise, après de longs mois de suspensions des travaux, résulte des négociations entre le ministère des Travaux publics et la China Harbour Engineering (Chec).

D’après les techniciens camerounais et chinois, il reste à raccorder les bretelles de liaison avec la Nationale n°7 et à achever les travaux de la liaison au niveau du port de Kribi à Lolabé. La suite va consister en la pose de la dernière couche de bitume au niveau des voies de circulation, à la signalisation et l’installation des stations de pesage. Chec va mobiliser ses fonds propres pour financer les travaux estimés à 250 milliards de FCFA, apprend-on.

En ce moment, l’Etat du Cameroun et l’entreprise Chec sont en train de finaliser les négociations sur les contours de la réalisation globale de ce projet. La société chinoise va non seulement construire l’autoroute Kribi-Edea, mais aussi en assurer l’exploitation.

Au ministère des Travaux publics, on fait savoir que l’autoroute Kribi-Lolabé sera opérationnelle au début du deuxième semestre de l’année en cours.  Concernant cet ouvrage rendu à 88,14% de réalisation, Emmanuel Nganou Djoumessi, a lancé en mars 2019 un appel d’offres international pour recruter un cabinet d’expertise en vue de réaliser un audit financier autour du projet autoroutier car il y planait des soupçons de détournement et corruption des ressources d’Eximbank de Chine (85% des financements).

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here