Peter Ndegwa, premier Africain Directeur général de la multinationale Diageo en Europe

0
504
Peter Ndegwa directeur diageo europe

Basé à Amsterdam, le kényan a pris ses fonctions en juillet pour diriger les opérations en Europe continentale et en Russie du plus grand groupe au monde sur le marché des alcools et spiritueux.

Avant sa nomination, Peter Ndegwal était directeur général de Guinness Nigeria Breweries Plc, également une unité de Diageo. Titulaire d’un diplôme en économie de l’université de Nairobi et d’un MBA en finances et stratégies de la London Business school, Peter Ndegwa est un comptable qualifié. Il a travaillé pendant plus de 10 ans en Afrique de l’Est et au Royaume-Uni chez PricewaterhouseCoopers. Il a rejoint East AfricanBreweries Limited, une partie intégrante de Diageo Plc, en janvier 2004 en tant que directeur de la stratégie. Il a ensuite été nommé directeur des ventes en 2006 et directeur financier du groupe en 2008. Trois ans plus tard, il est nommé directeur général de Guinness Ghana BreweriesLimited , où il a complètement recadré les activités de l’entreprise au Ghana, malgré des conditions opérationnelles externes très difficiles notamment le ralentissement de la croissance du PIB et le coût élevé des affaires. Avec Peter Ndegwa aux commandes, la société a vu son chiffre d’affaires augmenter de deux chiffres.

Nigeria  : Retour à la croissance pour une entreprise en déclin

Le 4 septembre 2015, il est nommé Managing Direcor et CEO de Guinness Nigeria Plc , période pendant laquelle l’entreprise était en déclin à un moment où le pays connaissait également des difficultés économiques avec une croissance du produit intérieur brut de seulement 2,7%. Peter Ndegwa a augmenté les ventes de deux chiffres en diversifiant les produits de l’entreprise et en collectant des liquidités grâce à une émission de droits afin de stimuler la croissance. La croissance s’est produite en 2017 et en 2018. «J’étais chargé de faire revenir à la croissance une entreprise en déclin . C’était une période de grande volatilité parce que les chocs sur les prix du pétrole avaient entraîné un quasi-effondrement de l’économie », a récemment déclaré Peter Ndegwa lors d’une interview à Nairobi. Au moment où il a quitté le Nigeria en juin, le prix de l’action de la société avait augmenté de 50% et l’entreprise a enregistré une hausse de 14% de ses revenus qui ont atteint environ 395 millions de dollars Us.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here