Patronats : Gicam et Ecam pour la survie des entreprises camerounaises

0
479
Protais Ayangma

(BFI) – Concurrents sur le terrain de certaines activités, le Groupement inter-patronal du Cameroun (GICAM) et Entreprises Cameroun (ECAM) ont décidé de faire taire leur antagonisme et de s’unir pour la prospérité des entreprises membres.

Certains ont cru à un canular quand le GICAM a annoncé que ECAM et lui allaient unir leurs forces à travers «la signature de l’Acte marquant création d’une instance de concertation entre leurs deux organisations et dénommée La Coordination Patronale du Cameroun, en abrégé Coordination Patronale. Les deux organisations manifestent ainsi leur volonté commune de partager l’information et d’harmoniser leurs positions sur des problématiques relevant de leurs missions patronales »

Le jeudi 17 janvier 2019, Protais Ayangma le président d’ECAM et Célestin Tawamba, le Patron du GICAM, chacun avec à ses côtés, ses plus proches collaborateurs, se sont retrouvés en début de soirée au siège du GICAM à Douala pour parapher les documents marquant la création de « Coordination Patronale ».

Célestin Tawamba a donné force à sa signature en déclarant que « l’heure n’est plus aux discours mais à l’action » alors que Protais Ayangma a exprimé sa volonté de « faire bouger les choses ».

Lisant la « Déclaration commune » pendant cette cérémonie, Alain Blaise Batongue, secrétaire exécutif du GICAM, a indiqué que la « Coordination Patronale », a pour objectif principal de « contribuer à la mise en place de politiques intelligentes qui favorisent la compétitivité et la croissance de l’économie camerounaise ».

Cette alliance inédite entre deux organisations patronales concurrentes sur le terrain de certaines activités, aura un effet sur des secteurs bien déterminés. « Le champ d’action de la Coordination Patronale s’étend sur 5 domaines : la fiscalité, les questions macroéconomiques, les Petites et Moyennes Entreprises (PME), le dialogue Etat – Secteur privé, le dialogue Employeurs – Travailleurs. Cependant, il pourra être étendu à d’autres sujets, en fonction de l’actualité économique » indique-t-on dans le communiqué publié au terme de cette cérémonie. L’on y apprend également que « s’agissant de l’organisation, le président du GICAM est le président de la Coordination et le secrétariat est assuré par les deux groupements. Le GICAM et ECAM sont les deux organisations patronales les plus représentatives du secteur privé au Cameroun ».

Par Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here