Patricia MONTHE, l’ambitieuse visionnaire qui innove avec le premier hôpital numérique pour les pays émergents

0
119

(BFI) – La fondatrice et Présidente Directrice Générale de MEDx eHealthCenter se définit comme une « rebelle, visionnaire et passionnée par l’innovation technologique dans les systèmes de santé et dans l’accès aux soins. » Elle a toujours rêvé de monter son propre business pour offrir un job à ceux qui n’ont pas mais aussi pour impacter fondamentalement un domaine précis. C’est donc celui de la santé que Patricia MONTHE, dont les principales caractéristiques sont innovation et excellence, est entrain de révolutionner. L’objectif de MEDx eHealthCenter « le premier Hôpital Numérique pour les pays émergents » est d’être un espace où chacun pourra se connecter virtuellement pour chercher, contacter et échanger avec le corps médical partout à travers le monde.

Une dirigeante très ambitieuse à la recherche de financements innovants

Elle voit très grand et les difficultés sont proportionnelles à cette grande ambition. D’après la PDG « L’accès aux financements et aux talents pointus sont les problèmes majeurs. Le financement est l’un des plus gros challenges vus que le niveau d’ambition de ma boîte et celui de mon entreprise sont gigantesques. Les investisseurs sont un peu réticents. Nous sommes entrain de bosser pour pouvoir clôturer ce chapitre différemment et on le fera à la hauteur des objectifs qu’on s’est fixé pour offrir une couverture universelle à travers la technologie pour tous dans la plupart des pays où nous avons des clients. »

Un QI au-dessus de la moyenne

Née au Cameroun, Patricia MONTHE a effectué toutes ses études primaires et secondaires à Douala où elle a obtenu un Baccalauréat G3 Commercial au Lycée Technique de Koumassi. Après un bref passage à la Faculté des Sciences Economiques de l’Université de Douala, elle s’envole pour les Pays-Bas à 19 ans. Parce que ses capacités intellectuelles sont supérieures à la moyenne, elle est admise à un programme qui dure 4 ans mais elle ne fera que 3,5 années. Elle obtient son Bachelor en Business Administration et enchaîne avec un Master en Gestion de l’Information. Après quelques années d’expériences, elle est admise à la prestigieuse INSEAD pour une Programme Exécutif en Innovation dans la Santé pour un Meilleur Futur. C’est d’ailleurs la meilleure expérience académique de la PDG.

Avant de devenir PDG en 2015, Patricia MONTHE a travaillé pour Philips aux Pays-Bas à plusieurs postes et à Office Dépôt où elle effectuait les connexions entre les bureaux de Paris, Birmingham et Venlo. C’est donc après 8 ans d’expériences professionnelles dans les environnements les plus stratégiques de ces deux multinationales qu’elle décide de réaliser son rêve entrepreneurial. Depuis le siège de l’entreprise aux Pays-Bas, la PDG coordonne une équipe de plus de 15 salariés en Afrique, en Asie du Sud-Est, en Amérique Latine et en Europe de l’Est.

Pour les quotas de femmes en entreprise mais celles-ci choisies sur des compétences réelles

Profondément convaincue que toute transformation est difficile au début et que la place des femmes en Afrique n’a pas toujours été la plus belle, Patricia MONTHE estime que pour forcer tous ces hommes dirigeants de boîtes à regarder les femmes au-delà de celles qui portent les enfants et cuisinent, il faut un stimulant et que le meilleur est un système de quota. Ce dernier devra changer avec le temps après la transition mentale de beaucoup de nos hommes. Cependant ces quotas doivent être basés sur les capacités réelles des femmes choisies. Il faut également des chartes en entreprises qui permettent d’épauler les femmes pendant les périodes compliquées (par exemple pendant les grossesses, les possibilités de bosser à la maison vue que tout est connecté maintenant.)

Ses conseils aux femmes

La détermination, la volonté et beaucoup de persévérance sont indispensables pour les femmes dans le monde et encore plus pour la femme africaine.

Les Dirigeantes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here