Orange maintient le cap sur la croissance malgré la crise sanitaire

0
132
Orange

(BFI) – L’entreprise vient de publier ses chiffres pour le premier trimestre 2020. Il en ressort que les indicateurs restent solides et les dirigeants optimistes mâtiné de prudence pour le reste de l’année.

«Au cours de ce premier trimestre, marqué dans ses dernières semaines par une situation de crise sans précédent liée au Covid-19, le Groupe a maintenu une dynamique de croissance de son chiffre d’affaires… », a indiqué récemment Stéphane Richard le Président Directeur Général (PDG) du groupe Orange dans un commentaire à la suite la publication des résultats du 1er trimestre 2020 de l’entreprise multinationale. En effet, tiré par une solide croissance sur les marchés d’Afrique et du Moyen Orient et par une bonne progression du segment Entreprises, en France et en Europe, le Groupe Orange affiche un chiffre d’affaire en hausse de +1,0% sur un an au 1er trimestre.

Dans le détail, le communiqué rendu public par l’entreprise relève que le chiffre d’affaires de l’Afrique et Moyen-Orient croit de +6,2%, celui de la France de +0,5% et affiche une hausse de +2,2% des services facturés aux clients hors RTC. Le segment Entreprises progresse de +0,8% et l’Europe de +0,3%. Cette dynamique a tout de même été freinée par le déclenchement de la crise Covid 19 qui a entrainé une baisse des ventes d’équipements due à la fermeture de la quasi-totalité des boutiques et une baisse des revenus du roaming dans les pays d’Europe à partir de la mi-mars. Un indicateur fiable, l’EBITDAaL atteste de la bonne résilience actuelle de l’entreprise dans la tempête Covid 19. Cet instrument issu du rating américain des entreprises fait référence au bénéfice avant toute déduction (mais après dotation aux provisions sur stocks et créances clients). Il affiche chez Orange une croissance de +0,5%, et s’élève à 2,64 milliards d’euros en 2020 sur un an dans les activités télécoms, soit une hausse de +0,1%.

Un bémol tout de même dans ce tableau, le résultat eCapex qui regroupe toutes les dépenses effectuées par une entreprise dans le cadre de ses investissements lui, est en baisse de -3,1% sur un an, soit –51 millions d’euros. Ceci tient essentiellement au retards sur les investissements dans les réseaux fixes et mobiles, en raison notamment de l’impact du Covid 19.

Un avenir conditionné par l’évolution de la pandémie du Covid-19.

Ces bons résultats sont le fruit de la stratégie du Groupe axée sur la connectivité augmentée et sur les nouveaux territoires de croissance. Orange est aujourd’hui confortée dans sa position de premier opérateur convergent en Europe, tandis que le succès continu de la Fibre permet d’afficher 8,1 millions de clients très haut débit fixe au 31 mars 2020, en hausse de 20,7% sur un an. En France, Orange est devenu numéro un en matière d’expérience client sur le score NPS (Net Promoter Score). En Afrique et Moyen-Orient, le déploiement de la 4G se poursuit, atteignant 26,5 millions de clients, en augmentation de 50,6% sur 12 mois. Quant à Orange Money, il reste dans ces régions, un moteur de croissance majeur pour les opérations du groupe.

Si Orange ne prévoit pas pour le moment de modifications par rapport à ses objectifs financiers pour 2020 il reste attentif quant à l’avenir. Un avenir qui sera déterminé  par l’évolution sur le front de la lutte globale contre la pandémie du Covid-19. Une lutte à laquelle le groupe Orange compte prendre part conséquente. « La mobilisation de toute l’entreprise, qui ne faiblit pas, se poursuivra aussi longtemps que nécessaire afin de contribuer à la relance économique des pays où le Groupe est présent » a affirmé son PDG.

Paul NKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here