Oragroup fait son entrée triomphale à la Bourse Régionale de Valeurs Mobilières

0
344
Oragroup

(BFI) – Le groupe bancaire Oragroup a fait son entrée officielle ce mardi 16 avril 2019 à la BRVM, la bourse régionale de l’UEMOA avec un montant de 284,6 milliards de FCFA d’opérations lors d’une cérémonie de première cotation organisée à Lomé où il est basé. La cérémonie intervient quelques mois après l’offre publique de vente souscrite à 100%.

C’est la plus importante admission réalisée à la BRVM depuis sa création en 1994, signale-t-on. Il s’agit de la 15ème banque cotée à la BRVM et la 7ème à intégrer le marché au cours des cinq dernières années, précise le communiqué, soulignant que le groupe avait réalisé une offre publique de vente (OPV) d’actions pour un montant de 56,92 milliards de FCFA sur le marché financier régional de l’UEMOA du 29 octobre au 22 novembre 2018. « Oragroup sera la 46ème société cotée à la BRVM et portera à l’ouverture ce jour, la capitalisation de notre marché actions à plus de 5 154 milliards de FCFA », a indiqué Edoh Kossi Amenounvé, le directeur général de la BRVM. « Il s’agit également de la 15ème banque cotée à la BRVM et la 7ème à intégrer notre marché au cours des cinq dernières années sur les neuf nouvelles admissions », a-t-il ajouté.
Il s’agit également de la plus importante introduction enregistrée sur le marché boursier régional depuis 1998. L’OPV comprenait l’émission de 6 097 561 nouvelles actions, par augmentation de capital, et la cession de 7 785 445 actions existantes sur le marché secondaire, au prix de 4 100 francs CFA l’action, soit une levée sur le marché financier régional de 56,92 milliards de francs CFA. Avec cette entrée en bourse, 20 % du capital d’Oragroup est coté, les autres actionnaires conservent 80 % du capital. « ECP et Oragroup apportent aujourd’hui la démonstration que la finance africaine se développe, qu’elle est au service du financement de nos économies et que nous assistons à l’émergence d’un authentique africapitalisme, capable d’intensifier et d’accélérer la marche vers la croissance du continent, et sa transformation profonde et durable au bénéfice des populations.

La stratégie d’ECP est de créer de la valeur dans chacun de ses investissements en portant toutes les activités de l’entreprise aux standards internationaux pour faire émerger des champions régionaux accompagnés sur la durée», a expliqué Vincent Le Guennou, le président du conseil d’administration d’Oragroup.
Selon Binta Touré Ndoye, la directrice générale, « Oragroup entend utiliser ces nouvelles marges de manœuvre pour investir dans l’extension de son réseau et des services à la clientèle, essentiellement les particuliers et les PME ». 
Présent dans 12 pays d’Afrique, Oragroup affichait un total de bilan à 1 794 milliards de francs CFA à la fin 2017, soit une croissance de 45 % depuis 2014. 

Par Elise Nguélé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here