MoneyGram international : un Congolais nommé Head of global corridor development

0
420
Hughes Efole

(BFI) – Originaire de la République démocratique du Congo, Hugues B. Efole entre en fonction ce 2 avril. Installé depuis vingt-neuf ans aux Etats-Unis, il vit à Los Angeles où il a déjà passé vingt-sept ans.

Hugues Efole est détenteur d’un double diplôme B.S. en finance et immobilier de l’université d’État de Californie à Northridge. Il est également titulaire d’un MBA en finance internationale de la Keller School of Management à Long Beach, CA. Il a plus de vingt-cinq ans d’expérience dans les domaines de la comptabilité, de la finance d’entreprise, du développement commercial, du développement communautaire, de la négociation de contrats et de la vente aux entreprises internationales.

Au cours des treize dernières années, il a occupé divers postes au sein de MoneyGram International : Regional manager for US Outbound, Regional sales manager – Pacific region  et Head of US corridor development & Canada retail, poste qu’il occupait avant sa nomination comme Head of global corridor development and corporate ambassador for the african region. Les autres expériences professionnelles incluent la vente dans le secteur des télécommunications, la gestion de propriétés commerciales et la vente au détail.

Hugues Efole est également un fervent activiste de la responsabilité sociale des entreprises qui constitue une obligation pour lui. Il s’y attelle aux États-Unis, au Canada et dans le reste du monde. Il a défendu et continue de jouer un rôle de premier plan dans les organisations d’autonomisation des communautés comme African focus, Inc., Annual Philippines independence day parades, Annual african soccer tournament-Los Angeles, Feria chapina, Fiesta patrias, CongoFest  et US special olympics games.

L’originaire de la République démocratique du Congo est également membre du conseil d’administration de CongAutisme.org, une organisation à but non lucratif basée à Kinshasa et représentée à Los Angeles, Ottawa, Paris et Bruxelles, avec pour objectif principal la sensibilisation et l’inclusion sociale des enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme. Marié et père de deux enfants, Hugues Efole parle couramment le lingala, l’anglais, le français et un peu l’espagnol.

Par Chelsea Etoho Agoumé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here