Marchés Publics : la passation électronique bientôt opérationnelle

0
298

Le Cameroun et la Corée du Sud viennent de signer un mémorandum d’entente concernant le projet E-Procurement des marchés publics.

Cet après midi du mardi 13 novembre, une nouvelle page du traitement des marchés publics au Cameroun s’écrit. Le ministre Délégué a la Présidence chargé des Marchés Publics (Minmap) et le Représentant Résident de l’Agence coréenne de coopération (Koica) viennent de signer un protocole d’entente.

À l’hôtel Djeuga Palace de Yaoundé, il est question d’entamer la 2ème phase du projet E-Procurement. Pour le ministre Abba Sadou, « La passation de marchés par voie électronique entraîne de nombreuses améliorations déterminantes en termes de modernité, de célérité, de transparence et de prévention, dans un secteur très souvent exposé ».

Il sera ainsi question d’implémenter de nouveaux modules, parmi lesquels le E-tender File, le E-contract, le E-payment… Et par la suite, il sera possible de faire en ligne : le lancement d’appels d’offres ; le dépôt des offres ; le dépouillement ; l’attribution des marchés ; la publication de la décision d’attribution ; la souscription et la signature des marchés…

Apport de la Corée du Sud

De son côté, le Représentant Résidant de la Koica, Yeon Je Ho, ne manque pas de rappeler l’engagement de son pays à soutenir le Cameroun dans le domaine des marchés publics.

La deuxième phase qui vient d’être lancée connaît un apport coréen d’environ 3 milliards de Fcfa. Ce qui permettra au Cameroun d’avoir une infrastructure plus sécurisée et des fonctionnalités plus sophistiquées.

C’est le 03 juillet 2013 que les deux pays signent un premier mémorandum d’entente, gage du soutien de la Corée du Sud. Et le 1et juillet 2014, vient la signature d’un accord de don pour le financement du projet.

La phase 1 du E-procurement 

Il se fait par la Coleps (Cameroon On Line E-Procurement System), plateforme de dématérialisation. Celle-ci est déjà fonctionnelle. Parmi les actions déjà menées via la Coleps on note : programmation des marchés en ligne par les maîtres d’ouvrage ; lancement des consultations en ligne ; dépôt des offres de candidature.

CRTV News

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here