Malgré la crise, le groupe Dangote maintient 54 000 emplois dans 4 pays africains

0
209
Founder and Chief Executive

(BFI) – La présidente du groupe Dangote, Aliko Dangote (Photo), a déclaré que malgré la situation économique difficile en 2019, Dangote Cement était en mesure de maintenir 54000 emplois dans quatre pays africains, où la société a ses opérations. Les pays sont le Nigéria, l’Éthiopie, le Sénégal et l’Afrique du Sud.

Le magnat des affaires qui a divulgué cela aux actionnaires lors de la 11e assemblée générale annuelle de la société à Lagos a déclaré que davantage d’emplois seraient créés alors que la société intensifie ses exportations de clinker vers les autres pays voisins du Nigéria. “Selon notre étude d’évaluation d’impact socio-économique de 2019 spécifiquement sur nos opérations au Nigeria, en Éthiopie, au Sénégal et en Afrique du Sud, nous avons maintenu 54 005 emplois (directs, indirects, induits) sur ces quatre marchés au cours de l’année sous revue“, a-t-il déclaré.

Dangote a déclaré aux actionnaires que l’année 2019 était une année solide étant donné l’environnement économique difficile dans la plupart de ses zones géographiques opérationnelles, révélant que le groupe a enregistré des volumes de 23,7 millions de tonnes et un chiffre d’affaires de 891,7 milliards de livres sterling.

Il a déclaré: «Nous avons enregistré une forte marge d’EBITDA de 44,3%. À la suite de cette performance, le conseil d’administration a recommandé pour votre approbation un dividende de 16,00 per par action ordinaire de 50 kobos. »

S’exprimant sur les opérations nigérianes locales, il a déclaré: «Le marché du ciment du Nigéria a légèrement augmenté en 2019. Nous estimons que la consommation totale du marché a augmenté de 2 à 3% par rapport aux 20,7 millions de tonnes estimés en 2018».

Dangote a expliqué que la modeste performance était malgré le fait que le marché était généralement affecté négativement par les perturbations liées aux cycles électoraux de 2019, les fortes pluies et la perte de volumes d’exportation de terres due à la fermeture de la frontière.

«Les opérations nigérianes de Dangote Cement sont restées à 14,1 Mt en 2019, y compris des ventes à l’exportation de 0,45 Mt ». Les ventes intérieures au Nigéria étaient de près de 13,7 millions de tonnes, contre 13,4 millions de tonnes en 2019. Cela implique une croissance de 2% reflétant la croissance estimée du PIB pour l’année. Cependant, les exportations de terres sont tombées à 0,45 Mt contre 0,7 Mt pour l’année entière en raison de la fermeture de la frontière au cours des derniers mois de 2019.

«La promotion Bag of Goodies, lancée en juillet, a entraîné une forte augmentation de nos volumes nigérians au troisième trimestre», a souligné Dangote, ajoutant que l’effort marketing innovant a permis à la société de maintenir sa part de marché malgré les 4,5Mt de nouvelles capacités qui sont venues sur le marché au cours de l’année.

Il a fait allusion au nouvel exploit de Dangote Cement en commençant à exporter du clinker via le transport maritime des ports d’Apapa et d’Onne vers l’Afrique de l’Ouest et du Centre, ajoutant que la direction était encouragée par la performance de ses opérations offshore.

Rappelons que le gouverneur de la Banque centrale du Nigéria (CBN), Godwin Emefiele, tout en saluant la dynamique d’investissement de Dangote, a récemment déclaré qu’il était ravi des progrès réalisés jusqu’à présent dans la raffinerie et la pétrochimie de Dangote, a déclaré que lorsqu’elle deviendrait opérationnelle, la une raffinerie et une usine pétrochimique feraient passer ses effectifs de 34 000 à plus de 70 000 actuellement.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here