L’Ong Oxfam ferme ses bureaux dans 18 pays dans le monde donc 9 en Afrique

0
146
Oxfam shop

(BFI) – L’ONG britannique Oxfam connait des difficultés financières qui se sont aggravées avec la crise liée au coronavirus. Dans un communiqué, cette ONG humanitaire et de développement annonce donc la fermeture de nombreux bureaux mais aussi des suppressions de postes. Globalement, ce sont 18 bureaux dans le monde donc 9 pays Africains et près de 1500 emplois supprimés.

Les 18 bureaux qui seront fermés concernent les pays suivants: la Thaïlande, l’Afghanistan, le Sri Lanka, le Pakistan, le Tadjikistan, Haïti, la République dominicaine, Cuba, le Paraguay, l’Égypte, la Tanzanie, le Soudan, le Burundi, le Rwanda, la Sierra Leone, le Bénin, le Libéria et la Mauritanie. En tout, l’organisation ferme ses bureaux dans 9 pays africains.

La décision est une réponse à la baisse des ressources financières de l’organisation humanitaire frappée par la pandémie de coronavirus. Oxfam, constituée d’une vingtaine d’organisations, fédérées au sein du même réseau, explique dans son communiqué que la crise sanitaire a accéléré la réorganisation de ses activités internationales qu’elle avait prévue depuis 2018. Les confinements mis en place dans de nombreux pays ont contraint l’ONG à fermer ses boutiques et à l’annulation des événements lui permettant de lever des fonds.

L’ONG assure que cette restructuration va lui permettre de mieux cibler certains pays où elle pense que son action a le plus d’impact. “Nous avions prévu cela depuis quelques temps mais nous avons accéléré la prise de décisions à la lumière des effets de la pandémie mondiale“, explique Chema Vera, directeur général de l’ONG. 

Cette réorganisation va prendre du temps” et “nous nous sentons responsables envers les pays où nous fermons nos bureaux” dans lesquels “nous continuerons de travailler avec nos partenaires pour soutenir les mouvements sociaux et avoir une influence sur les gouvernements et le secteur privé“, selon lui. 

Félix Victor Dévaloix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here