L’Office des ports et rades du Gabon compte investir 13 milliards FCFA dans la modernisation des infrastructures en 2020

0
305
Port

(BFI) – L’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) se dote d’une enveloppe conséquente pour la réalisation des chantiers structurants en 2020.

Réuni le 19 décembre à Owendo, le conseil d’administration a voté le budget de l’exercice prochain, soit 15 milliards FCFA, dont 13 milliards FCFA pour les investissements.

En hausse par rapport à 2019, les fonds mobilisés pour les investissements vont permettre à l’Oprag d’engranger de ressources nouvelles. « Ces chantiers concernent essentiellement l’amélioration des infrastructures [voies d’accès, infrastructures portuaires, NDLR] », a souligné Pierre Reteno Ndiaye, président du conseil d’administration.

À l’en croire, 2019 a été une année satisfaisante au regard de la hausse des recettes portuaires. « Cela est lié au regain d’activité, à la rigueur retrouvée de l’économie gabonaise, tirée vers le haut essentiellement par les mines [manganèse, NDLR] et le bois. Nous avons également noté un retour de la consommation au sein du Gabon, qui se traduit par une hausse des importations », a-t-il indiqué.

Il s’est dit autant confiant pour les résultats attendus en 2020. Selon lui, le NOIP (New Owendo International Port) est l’un des ports les plus performants de la sous-région, mieux les délais d’attente des bateaux en rades, sur les différentes plateformes, sont désormais courts.

André Noir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here