Les wagons-voyageurs de Camrail bientôt de nouveau sur les rails

0
388
Locomotives camrail

(BFI) – A en croire le ministre des Transports, tout serait en train d’être fait pour une reprise du transport voyageurs par la Cameroon railways Camrail au cours de cette année 2019. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe dans une interview accordée au confrère bougna.net.

Selon le ministre des Transports, plusieurs éléments permettent d’étayer cette position. Le Plan de développement ferroviaire ; le projet d’acquisition des locomotives ; et les opérations d’indemnisation des victimes de la catastrophe d’Eséka.

Au sujet du Plan de développement ferroviaire, Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe explique que « Nous avons une ligne qui relie le Cameroun au Tchad. Dont le Chef de l’Etat a fait mention récemment à Maroua. Qui a vu ses études de faisabilité pratiquement terminées. Et il est question aujourd’hui, de lancer les études proprement dites, qui, celles-là, sont censées démarrer incessamment ».

Il ajoute que « Nous avons, toujours dans ce cadre-là, prévu des études de faisabilité et de maturité des projets qui se mettent progressivement en place. Ce sont les axes Edéa-Kribi, Douala-Limbé et Douala-Ngaoundéré. C’est un programme initié. Vous pouvez avoir l’impression que rien ne se fait. Mais ça avance ».

S’agissant du projet d’indemnisation des victimes, le ministre des Transports rappelle que sur les « 86 personnes décédées, toutes ont pratiquement été prises en charge ou sont en voie de l’être. Une contribution significative du Chef de l’Etat a été allouée. A hauteur d’1 milliard de FCFA à ces victimes ».

Enfin, sur les locomotives, après l’acquisition, en janvier 2019 de cinq nouvelles locomotives, Camrail a procédé à leur mise en service au cours de ce mois de mars. « A côté de ces cinq locomotives, 25 voitures voyageurs sont en cours d’acquisition. Nous comptons les recevoir cette année. Et cinq modules autorails qui sont prévus pour l’année prochaine », conclut-il.

Mais avant l’arrivée des 25 locomotives, le ministère des Transports dit avoir « prévu, avec notre partenaire stratégique, de réhabiliter, 11 voitures qui étaient prévues pour nous accompagner dans l’organisation de la CAN 2019. C’est un programme dense qui est mis en place, et que nous suivons. Mais nous comptons redynamiser, relancer cette année ce transport pour le plus grand bien des populations », conclut-il.

Avec Bougna.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here