Les travaux de construction de l’agence Beac d’Ébolowa lancés

0
139
Beac Ebolowa

(BFI) – Le Premier ministre du Cameroun, Joseph Dion Nguté, a procédé le 29 septembre 2020 à la pose de la première pierre de l’agence de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) d’Ébolowa, la capitale de la région du Sud du pays. Cette infrastructure, qui deviendra la 7e agence de la Beac au Cameroun, sera livrée dans 24 mois, soit en 2022, a-t-on appris.

Sobre et solennelle, la cérémonie s’est ouverte par un rituel d’acceptation, d’incantation des ancêtres et de bénédiction du site par le collège des chefs traditionnels du Sud. Puis, ont suivi les trois prises de parole prévues. D’abord, le mot de bienvenue du maire de la ville. Au nom des populations, Daniel Edjo’o a exprimé, en anglais facile, toute la gratitude du Sud au président de la République, Paul Biya, à ses pairs d’Afrique centrale et aux dirigeants de la Beac. Ensuite, le gouverneur de la Beac a présenté l’action positive de la banque centrale de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) dans la stabilisation de l’économie sous régionale, dans un contexte marqué par la double crise sanitaire et financière. L’action, a soutenu Abbas Mahamat Toli, va se poursuivre dans le but d’amortir l’impact des crises. C’est dans cette optique que se crée une agence dans le Sud-Cameroun, une région aux ressources et potentialités économiques énormes, marquées par d’importantes activités des secteurs primaire et tertiaire.

La future agence Beac-Ebolowa viendra alors booster une économie régionale et sous régionale réelle et participer à l’aménagement du territoire. Voilà pourquoi, dira alors le Premier ministre, chef du gouvernement, les vaillantes et laborieuses populations au Sud, exemples de paix, de progrès et de stabilité, méritent de voir leur ville et leur région se doter d’une agence Beac. « La pose de la première pierre traduit la volonté du président de la République et ses pairs de doter la Beac d’infrastructures modernes pour la conduite de ses missions », a déclaré Joseph Dion Ngute.

L’agence Beac-Ebolowa, poursuivra-t-il, est une marque de reconnaissance par le gouvernement de la Beac du potentiel économique de la région et du dynamisme de ses populations. « Leurs activités seront mieux encadrées et cette structure de l’Institution d’émission de l’Afrique centrale va pleinement se poser comme un véritable instrument d’intégration », a-t-il souligné, avant de conclure que les populations du Sud doivent se montrer encore plus fières de pouvoir alors s’impliquer dans une intégration fructueuse de l’espace CEMAC, voulue par l’ensemble des chefs d’Etat des six pays membres.

Les travaux ont été confiés à la société Africa Corporation (Afcorp), filiale du groupe tchadien du BTP Sner. L’on se souvient que la désignation de cette entreprise comme adjudicataire du contrat en 2019 avait donné lieu à une polémique.

Pour rappel, l’entreprise camerounaise DNB International Sarl, par le truchement de son promoteur, Amadou Hamadou, avait saisi le chef de l’État camerounais pour dénoncer du favoritisme dans le cadre de l’attribution de ce contrat.

Cet entrepreneur, qui revendiquait la meilleure offre après les dépouillements, avait ouvertement accusé le gouverneur de la Beac d’avoir favorisé une entreprise de son pays. Des accusations rejetées par la Beac, qui avait officiellement indiqué que la procédure d’attribution du contrat s’était déroulée dans les règles de l’art.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here