Les primes d’assurance collectées par les 16 pays membres de la FANAF ont bondi de 57,8% entre 2010 et 2018

0
1011
Fanaf

(BFI) – Prix en dollars américains, les primes émises et collectées par les sociétés d’assurance des 16 pays membres de la FANAF (Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines) ont atteint 2,25 milliards $ au terme de l’année 2018, dernière date à laquelle l’organisation a rendu ses chiffres disponibles. Cette performance représente une hausse de 57,8%, en comparaison avec les chiffres de l’année 2010.

Dans l’ordre, la Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Sénégal sont les premiers marchés de l’assurance au sein de l’organisation. Mais le Sénégal a affiché la meilleure performance des trois, au cours de la période sous revue, avec une hausse de 76%.

Sur une base annuelle, 2017 est l’année au cours de laquelle le secteur a connu sa plus forte augmentation des primes (+19,25%) dans la région. Mais en 2018, on a assisté à un fort ralentissement de la croissance qui n’a été que +0,15%.

Il faut dire que le secteur de l’assurance dans la zone FANAF demeure assez faible, même comparativement au niveau africain. L’Afrique du sud qui demeure le marché financier et des capitaux le plus structuré de la région, attire encore 80% des primes émises sur le continent. Mais il y a quelques évolutions positives au sein de la FANAF. Le Cameroun, le Sénégal et la Côte d’Ivoire, qui représentaient 28,7% du marché en 2008, étaient à seulement 26,5%, à la fin 2010.

Investir au Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here