Les assureurs gabonais à l’école des risques liés à la distribution et au transport des produits pétroliers

0
355
Station-Petro-Gabon-

(BFI) – Les risques inhérents à l’activité de transport et de distribution des produits pétroliers, la politique d’assurance de la filière, les procédures de risque et les moyens de prévention sont au centre d’un atelier organisé par la compagnie d’assurance Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré), et Omnium Reinsurance Company (ORC), filiale de la société pétrolière Total.

Pour Andrew Crépin Gwodock, directeur général de SCG Ré, pendant longtemps, l’industrie des assurances africaines a été confinée à des tâches mineures en ce qui concerne les risques pétroliers. « Il nous a toujours été demandé de signer sans savoir parfois ce que l’on signe. Depuis plus de quatre ans, avec l’avènement de cette convention avec ORC, nous nous retrouvons pour voir ensemble comment développer notre marché et surtout cerner l’ensemble des risques inhérents à cette ressource stratégique pour notre pays, qui contribue à plus de 80 % au budget de l’Etat », souligne-t-il.

Il est question pour les experts venus de plusieurs pays, rapporte la presse locale, de plancher sur la législation pétrolière et de les sensibiliser sur les possibilités de couverture en assurance et réassurance des risques relatifs aux secteurs de la distribution et du transport.

Ceux-ci pour l’essentiel se rapportent au dépotage, au transport à travers des citernes, et la distribution dans les stations-service.

Par Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here