Les Actionnaires saluent la performance financière exceptionnelle de la BDEAC en contexte COVID-19

0
100

(BFI) – L’Assemblée Générale de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) s’est réunie le 14 juin 2021 par visioconférence, sous la présidence de Monsieur Ludovic NGATSE, Ministre Délégué aux Finances et au Budget représentant Monsieur Rigobert Roger ANDELY, Ministre des Finances, du Budget et du Portefeuille Public de la République du Congo, Président en exercice de l’Assemblée Générale de la BDEAC.

Au cours des travaux, les Actionnaires ont relevé avec satisfaction l’efficacité de la gestion des opérations de la Banque au titre de l’exercice 2020. S’adossant aux excellents résultats obtenus au cours de ces quatre dernières années, la BDEAC enregistre, durant l’exercice clos au 31 décembre 2020, un résultat net bénéficiaire de FCFA 9,8 milliards soit 153 % des prévisions budgétaires. Ce résultat exceptionnel approuvé par les actionnaires a été obtenu dans un contexte de crise économique engendré par la pandémie de la COVID-19. Il est la concrétisation de la stratégie mise en œuvre par la Banque au cours de l’exercice 2020, notamment au niveau du financement des projets et de la mobilisation des ressources, du recouvrement des créances et de la maîtrise des charges.

Forte de ces résultats financiers et de ses succès dans la mobilisation des ressources au cours dudit exercice, la Banque a pu réagir vigoureusement aux nombreuses demandes de financement en dépit de l’impact de la crise sanitaire. La BDEAC a ainsi sauvegardé un bon niveau de financement des projets, émanant aussi bien du secteur public que du secteur privé et qui se traduit par dix-neuf (19) projets approuvés pour une enveloppe d’environ FCFA 186 milliards. Suivant le même dynamisme et dans le but de renforcer la résilience des économies de la CEMAC, un décaissement de FCFA 118 milliards en faveur des opérateurs économiques de la sous-région a été enregistré contre seulement FCFA 49 milliards au cours de l’exercice précédent. Sur le plan socio-économique, la mise en œuvre de ces projets a permis la création d’environ 4 500 emplois dans la sous-région de même qu’elle a contribué à améliorer significativement la qualité de vie d’au moins 24 millions de personnes à travers l’appui aux Etats dans la lutte contre la COVID-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here