L’économie africaine face au Covid-19 : un webinair international sur la finance inclusive en vue

0
90
Paul-Harry

(BFI) – Dans un contexte de crise sanitaire telle que la pandémie du Covid-19 et face à l’urgence d’une riposte efficace contre ses impacts économiques et sociaux, des acteurs de l’économie africaine dans leur diversité veulent à la fois confronter les réflexions et s’investir dans la recherche stratégies et solutions efficaces en faveur de la relance économique dans les États africains en particulier et ceux du sud en général.

Ce sera lors d’un atelier virtuel. Ce webinar international prévu pour se tenir les 26, 27 et 28 mai prochains, est organisé par le Think & do Tank Team RM en partenariat avec la Confédération des Institutions Financières pour l’Afrique de l’Ouest (CIF), le Groupe panafricain Ecobank et la Fondation Louis Lamothe.

Inédit et surtout avant-gardiste, ce séminaire a pour ambition de «formuler des solutions immédiates et ciblées pour sauver le tissu socio-économique des états africains caractérisé par 89% des emplois dans l’informel, 70% dans le monde agricole et 90% des unités commerciales que sont des micro, petites et moyennes entreprises/industries», ont indiqué les organisateurs.

Ces derniers insistent sur «une grande importance à accorder à ces acteurs de l’économie réelle dans l’affectation des ressources mobilisées pour la riposte contre la pandémie Covid-19 », a déclaré Madame Reckya Madougou. Au-delà des mesures prises solitairement par les États en risposte à la pandémie, les impacts du Covid-19 seront plus corrosifs aux personnes à revenus modestes, en particulier les femmes, les jeunes et les petits producteurs.

Ces personnes perdront probablement des revenus du travail, que ce soit en raison de la maladie ou d’un manque de demande pour leurs services à mesure que l’entreprise s’arrête.

Alors qu’elles sont de véritables moteurs de croissance. Ceci est d’autant plus préoccupant que la Conférences des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO (23 avril 2020) et de l’UEMOA (27 avril 2020), en reconnaissant le rôle important des institutions de microfinance dans le financement de l’économie informelle, a appelé à des mesures de soutien à ces institutions y compris leur refinancement par les banques.

L’urgence est alors d’identifier les mécanismes essentiels pour y parvenir. Ce challenge, le Think & do Tank RM en partenariat avec la Confédération des Institutions Financières pour l’Afrique de l’Ouest (CIF), le Groupe panafricain Ecobank et la Fondation Louis Lamothe en Haïti ont décidé de le relever.

Lors de ce webinar international bilingue (Français-Anglais), il s’agira pour les pané listes d’appréhender les secteurs d’activités les plus impactés, d’identifier les besoins immédiats (capital, liquidité, plateforme technologique des IMF et SFD) des acteurs pour la continuité de leurs activités en appui aux populations cibles visées et de réfléchir aussi plus spécifiquement aux mécanismes susceptibles de répondre plus favorablement aux refinancements des SFD dans le contexte de crise et post crise.

De grands acteurs de l’économie, de la finance internationale, de la politique et des négociations multilatérales ou de la société civile sont annoncés à cette rencontre virtuelle pour décrypter les réalités et les enjeux de cette crise sous l’angle économique mais également socio-politique.

Pendant les trois jours, il y aura la session avec le cluster des décideurs composé de ministres et partenaires techniques et financiers, la session du cluster de la chaîne de valeur du financement des Très Petites entreprises (TPE) et PME/PMI; enfin la 3ème session réunira le cluster des PME start-up africaines qui innovent dans des solutions pour l’Afrique avec la problématique de leur financement.

Les débats seront principalement animés par l’experte internationale en finance inclusive et promotrice du Think & Do Tank RM et initiatrice de l’activité. Cet événement, en plus d’être le premier d’un nouveau cycle de débats et de réflexions qu’organise le Think & Do Tank Team RM, se veut la riposte la plus concrète et anticipatrice par les objectifs fixés et les résultats attendus.

La Team RM avec son réseau d’experts et de partenaires influents annonce la poursuite de ses démarches de plaidoyer, mobilisation et lobbying à la suite de ses webinars en direction de divers acteurs et décideurs afin de pousser la mise en œuvre des recommandations qui en seraient issues La créativité, l’inventivité africaine et celles de sa diaspora seront également au rendez-vous.

Au-delà de répertorier les solutions actionnables et adaptables aux difficultés des IMF/SFD face à la pandémie, une feuille de route avec des actions concrètes résulteront des webinars. Volontariste comme initiative ! Ce qui est certain, avec cet atelier et les actions qui en découleront, la relance de l’économie dans les pays du Sud présente des signes de ne pas figurer qu’au stade de vœu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here