Le Trésor public camerounais envisage « d’agir comme une banque » pour les fonctionnaires payés par bons de caisse

0
445
MINFI

(BFI) – A la suite d’un article d’Investir au Cameroun repris par Agence ecofin et annonçant que le Cameroun envisage de se passer des banques pour le paiement des salaires des agents publics, le ministère des Finances (Minfi) a tenu à apporter des précisions sur son projet de modernisation du paiement des salaires.

Selon cette administration, l’annonce de son directeur de la comptabilité publique, sur le sujet, concerne les seuls agents publics aujourd’hui payés par bons de caisse. 

Interrogé sur « les prochains chantiers » après le comptage physique du personnel de l’Etat, les virements individualisés et la dématérialisation des bons de caisse, Achille Nestor Basahag, directeur de la comptabilité publique, avait indiqué : « dans le moyen terme, nous aimerions voir le Trésor public agir comme une banque à travers l’introduction des cartes pour la perception des salaires ».

Le personnel de l’Etat payé par bons de caisse représente la catégorie d’agents publics dont les salaires ne sont pas virés dans les institutions financières. D’un effectif de 146 000 salariés, cette catégorie représente, selon le directeur de la comptabilité publique, « le tiers de la masse salariale des agents de l’Etat ».

Selon, la même source, plus de 20% des agents payés par bons de caisse gagnent plus de 100 000 FCFA par mois. D’après la réglementation, leurs rémunérations devraient, de ce fait, être virées dans un établissement bancaire. La dématérialisation du paiement de salaires par bons de caisse a donc aussi pour objectif d’identifier ces hors-la-loi.

Cette opération se situe dans la continuité des mesures d’assainissement du fichier solde de l’Etat engagé en 2018. Une initiative qui permet aujourd’hui à l’Etat d’économiser, selon les chiffres du Minfi, 3 milliards FCFA par mois. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here