Le transport aérien gabonais enregistre une baisse de 55,7%

0
461
Aeroport de Nsimalen

(BFI) – Cette baisse enregistrée au cours des neuf premiers mois de l’année 2020, malgré une reprise progressive des activités est due au Covid-19 qui a eu un impact très négatif sur le secteur des transports.

Les statistiques de l’Aéroport de Libreville (ADL) diffusées par l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) le 15 décembre 2020 renseignent que pendant les trois premiers trimestres de l’année, le trafic aérien gabonais a enregistré une perte de 55,7%.

Au 30 septembre, l’aéroport international Léon Mba de Libreville a accueilli 203 860 voyageurs (internationaux : 140 800 (-64,6%) ; domestiques : 40 802 (-65,8%) ; en transit : 22 258 (-69%)), contre 588 710 au cours de la même période l’an dernier, soit une baisse de 65,4%. Par ailleurs, l’ADL a enregistré 5 112 mouvements d’avions, contre 11 541 sur la même période en 2019, soit une baisse de 55,7%.

Ces baisses considérables proviennent de l’interdiction des vols domestiques et internationaux au Gabon depuis mars 2020 dans le cadre de la riposte contre la propagation du Coronavirus.   

Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here