Le secteur congolais des télécommunications fait recette

0
188
téléphone

(BFI) – Comparé aux données de mars 2019, le revenu de la téléphonie et de l’internet mobile a connu une augmentation de 1,82% soit une recette de 16, 4 milliards de FCFA, selon un rapport du mois de mars 2020 publié par l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce).

Les chiffres clés des marchés de la téléphonie et de l’internet mobile au mois de mars 2020 dressent une amélioration des revenus sur les trois principaux segments voix, internet et sms. Mais selon le document publié par le régulateur sur son site internet, ce bond observé par rapport à mars 2019 provient essentiellement des revenus internet mobile et SMS qui ont connu respectivement une hausse de 21,93% et 5,46% au mois de mars 2020.

Des chiffres qui expliquent un attrait des utilisateurs de la téléphonie mobile vers la data, grâce à l’encadrement par le régulateur des offres internet et forfait sms notamment. Même si le revenu voix occupe pendant cette période le peloton le plus fort, avec notamment 67,4% du revenu global contre 27,3% sur celui de l’Internet mobile, la répartition que fait l’Average Revenue Per User (ARPU) – le chiffre d’affaires mensuel moyen réalisé par une entreprise avec un client – montre bien que le revenu de l’internet mobile en mars 2020 se situe à 48,8% contre 47,2% pour les voix sortant et 4,0% pour le SMS.

L’opérateur MTN occupe la part de marché la plus importante sur le revenu total en mars 2020, soit 66,4% contre 33,6 % sur son concurrent Airtel Congo.

Le tableau dressé par l’Arpce souligne que le marché a enregistré 5,055 millions d’abonnés aux services de communication mobile au mois de mars 2020, pour un taux de pénétration de 97,5%. En mars 2019, le nombre d’abonnés s’élevait à 5,051 millions pour un taux de pénétration de 100,1%.

Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here