Le régulateur du secteur camerounais des télécommunications veut auditer les comptes des opérateurs

0
156
DG ART
Philémon Zo'o Zame, Directeur Général de l'ART

(BFI) – Philemon Zo’o Zame (photo), le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications du Cameroun (ART) a commis un cabinet en vue de mener un audit sur les chiffres d’affaires des filiales locales des trois multinationales en activité dans le pays.

Le régulateur veut en savoir davantage sur l’activité de la téléphonie mobile au cours de ces dernières années. En effet, l’Agence de régulation des télécommunications (ART) vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un cabinet en vue d’auditer les chiffres d’affaires des opérateurs concessionnaires mobiles. Il s’agit de MTN Cameroon, Orange Cameroun, Viettel Cameroun, dont le nom commercial est Nexttel.

La participation à cet appel à manifestation d’intérêt est ouverte aux cabinets nationaux. Ceux-ci doivent justifier de compétences dans la finance, la comptabilité, l’audit, l’économie, ou l’ingénierie dans le secteur des communications électroniques. La mission sera réalisée sur une période maximale de trois mois.

L’objectif de cet audit, couvrant les exercices 2015 à 2018, est de vérifier, entre autres, les chiffres d’affaires de ces opérateurs de télécoms afin de s’assurer de l’authenticité des données financières transmises à l’ART aux fins de sécuriser les redevances annuelles (4,5% du chiffre d’affaires hors taxes) du secteur.

Pour chacun des experts individuels que les cabinets vont proposer, le régulateur précise qu’ils ne doivent pas avoir exercé les fonctions de commissaire aux comptes, d’expert en télécommunications ou en système d’information pour l’un des concessionnaires, leurs filiales et entreprises affiliées sous le couvert d’un autre cabinet, au cours des trois dernières années sur le territoire camerounais.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here