Le port d’Abidjan a enlevé et traités 26 millions de tonnes de marchandises en 2019

0
190
Hien Sié Yacouba
Hien Sié Yacouba, directeur général du Port d'Abidjan

(BFI) – Poumon économique de la Côte d’Ivoire, le port autonome d’Abidjan (PAA) continue d’améliorer ses performances opérationnelles. La semaine dernière au cours de la cérémonie de présentation des vœux, son directeur général, Hien Sié Yacouba (photo), a présenté les résultats de la plateforme durant l’exercice 2019.

« C’est dans un contexte, globalement favorable à la croissance des économies de la sous-région, que le port d’Abidjan a évolué au cours de l’année écoulée. Ce qui se traduit par une évolution positive de nos trafics. Le trafic des navires affiche une croissance de 1 % par rapport à 2018 ; le trafic national a évolué de 6 % ; le trafic en transit a connu une embellie de 26 % ; quant au transbordement, il a renoué avec la croissance qui s’établit à 8 % », a-t-il révélé.

Selon les chiffres, la plateforme a enregistré une croissance consolidée de 7 % au niveau du trafic global des marchandises avec 25 827 167 tonnes en 2019 contre 24 177 261 tonnes en 2018. « C’est bien la première fois que notre port passe la barre symbolique des 25 millions de tonnes et avoisine même les 26 millions de tonnes », s’est félicité Hien Sié Yacouba. « Nous aspirons légitimement à mieux pour les années à venir. »

Ainsi, afin de consolider la position du port d’Abidjan en 2020, il est prévu l’inauguration du 2e terminal à conteneurs et du terminal RoRo, la pose de la première pierre du futur terminal céréalier courant janvier, la viabilisation des 40 ha de terrains remblayés pour la création d’une nouvelle zone industrielle et l’extension du réseau routier (bitumage de la voie Gestoci-Zimbabwe-Vridi cité).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here