Le Port autonome de Douala, gestionnaire unique de son dragage

0
504
Cyrius-Ngoo

(BFI) – Le directeur général du Port autonome de Douala (PAD), Cyrus Ngo’o, vient de signer une décision portant organisation et fonctionnement de la direction de la Régie déléguée du dragage du Port de Douala-Bonaberi.

Placé sous l’autorité d’un directeur, ce nouveau service assure « la gestion en régie les travaux et activités de dragage au Port de Douala-Bonaberi, en vue d’améliorer la navigation et l’accès aux plans d’eau du Port », explique le PAD. Cette décision a été prise, ajoute l’entreprise, en application des dispositions de la résolution du 7 décembre 2018 portant création, organisation et fonctionnement de ladite régie.

L’autonomisation du dragage sur la place portuaire de Douala vient rompre avec l’habitude qui avait été prise ces dernières années d’attribuer cette prestation aux expatriés. En 2016, le gouvernement camerounais a attribué, pour la 2e fois consécutive, un contrat de 24 mois pour le dragage du chenal du port de Douala, à la société China Harbour Engineering Corporation (CHEC). Ceci pour un montant de 15,9 milliards de FCFA. En 2014, le Chinois CHEC s’était adjugé le même pour 18,7 milliards de FCFA.

Avant CHEC, c’est le Belge Jan de Nul qui s’occupait dudit dragage. Jan de Nul avait même suspendu ses prestations à l’époque pour une facture de 11 milliards de FCFA réclamée au gouvernement camerounais.

Par Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here