Le passport camerounais parmi les moins compétitif en Afrique centrale

0
621
Passport

(BFI) – Comme chaque année, le cabinet anglais Henley & Partners vient de rendre public le classement 2020 des passeports les plus puissants au monde. Cette puissance est fonction du nombre de pays auxquels ces documents donnent accès sans visa. En ce qui concerne les pays de l’espace Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, Guinée Équatoriale et RCA), le passeport camerounais est parmi les moins compétitifs.

Dans le détail, classé 86e dans le monde, le passeport gabonais est celui qui offre le plus de destinations sans besoin de prendre un visa (56 pays au total). Viennent ensuite les passeports tchadiens et équato-guinéens, qui pointent au 89e rang pour un accès à 53 pays, le passeport centrafricain (91e sur 107 pays), le passeport camerounais (93e pour un accès à 49 pays sans visa), juste devant celui du Congo classé 94e dans le classement 2020 de Henley & Partners.

Le Cameroun partage son 93e rang dans ce classement avec des pays tels que l’Angola et l’Égypte, qui sont tous mieux classés qu’une puissance économique comme le Nigeria (95e, 46 pays).

En 2020, le passeport africain le plus puissant est celui des Seychelles, qui donne accès à 151 destinations dans le monde sans visa, contre 191 pour le passeport japonais, qui trône en tête du classement mondial.  

Commentant ce classement, les chercheurs en sciences politiques Utur Altundal et Ömer Zarpli, respectivement de l’université de Syracuse et de Pittsburgh, aux États-Unis, ont constaté qu’il existe une corrélation fortement étroite entre la liberté de voyager et d’autres types de libertés : économiques, politiques et individuelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here