Le Nigeria inaugure le chemin de fer SGR Itakpe-Ajaokuta-Warri (326 km), financé sur fonds propres

0
88
Rail

(BFI) – Le Nigeria a mis en service la voie ferrée SGR  Itakpe-Ajaokuta-Warri, reliant le centre et le sud du pays sur 326 km. D’un potentiel de 1 million de passagers par an, elle a été réalisée sur fonds propres. D’ici 2023, la ligne sera étendue jusqu’à Abuja.

Le président Muhammadu Buhari a inauguré le 29 septembre la ligne de chemin de fer Itakpe-Ajaokuta-Warri. Il a également lancé le chantier des installations auxiliaires. L’infrastructure, longue de 326 km, relie l’Etat de Kogi (dans le centre du pays) à l’Etat pétrolier du Delta dans le sud, en traversant l’Etat d’Edo.

Sa mise en service marque ainsi la concrétisation d’un projet de plus 30 ans conceptualisé sous l’administration militaire du général Ibrahim Babangida, et resté dans l’incertitude depuis lors. « L’infrastructure ferroviaire que j’ai l’honneur de mettre en service aujourd’hui […] constitue un maillon important pour l’économie du pays », a dit Buhari au cours de l’inauguration virtuelle qu’il présidait. 

Autrement connue sous le nom de « Central Railway Line », la ligne était à l’origine conçue pour le transport du minerai de fer vers les usines de laminage d’acier d’Ajaokuta (Kogi) et d’Aladja (Delta). Les travaux, entièrement financés par le gouvernement nigérian, ont été exécutés par trois entreprises à savoir Julius Berger, la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC) et l’opérateur chinois de télécommunications ZTE.

Cette voie ferrée présente un potentiel de 1 million de passagers par an et environ 3,5 millions de tonnes par an, dans sa phase initiale d’exploitation.

Le chef de l’Etat a par ailleurs instruit le ministère fédéral des Transports de relier tous les principaux ports – Apapa, Tin Can, Warri, Onne, Calabar – au réseau ferroviaire afin d’améliorer considérablement les capacités globales de transport. Il a en outre promis d’étendre cette ligne jusqu’à Abuja, la capitale fédérale. Buhari s’engage à voir ce projet se réaliser avant la fin de son dernier mandat en 2023. Un contrat, en ce sens, a été signé en octobre 2019 avec China Railway Construction Corporation (CRCC), pour ce mégaprojet de 3,9 milliards de dollars.

Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here