Le Nepad change de statut et devient l’agence de développement de l’Union Africaine

0
236
Ibrahim Assane Mayaki
Ibrahim Assane Mayaki, directeur général de l'Auda-Nepad

(BFI) – Le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) se transforme en Agence de développement de l’Union africaine (L’Auda-Nepad), un changement de statut qui a été déclaré lors de la 35e session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA), tenu les 4 et 5 juillet à Niamey, au Niger.

Derrière ce changement de nom, il y a la volonté de rendre plus opérationnel cet organe de planification et de coordination des projets de développement en Afrique. C’est ce qu’explique le président sénégalais, Macky Sall en sa qualité de président en exercice du Comité d’orientation des chefs d’Etat et de gouvernement du Nepad. « C’est parce que nous sommes devenus une terre d’opportunités et de promesses considérables qu’il nous faut également changer de stratégie pour être dans le temps de l’action. L’Afrique est sur la bonne voie. Les projets s’accélèrent dans le secteur des transports, des TIC, de l’énergie où nous devons renforcer nos efforts pour résoudre le paradoxe d’un continent doté d’immenses ressources naturelles mais où l’électricité est la plus chère dans le monde. La question de l’énergie doit rester au cœur des priorités du Nepad si nous voulons réussir le pari de l’industrialisation du continent », a-t-il déclaré.

La mutation qui fait du Nepad la première agence de développement de l’UA figurait parmi les principales propositions soumises en 2018 à la conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’organisation panafricaine par le président rwandais, Paul Kagamé, dans le cadre de sa réforme globale visant à améliorer l’impact et l’efficacité opérationnelle de l’organisation.

Réaffirmé dans l’agenda 2063 énoncé par l’UA en 2013, le Nepad a pour objectif la mise en œuvre des grands chantiers de la nouvelle Afrique en étroite collaboration avec le secteur privé.

La transformation donne de ce fait à l’UA un rôle plus large en termes d’appui consultatif aux États membres en ce qui concerne les stratégies de développement et le renforcement de leurs capacités en vue de les aider à conduire leurs stratégies de développement.

L’Auda-Nepad devra jouer un rôle crucial dans la diffusion des meilleures pratiques tout en soutenant les efforts des pays pour développer leurs capacités et tirer parti des partenariats régionaux et mondiaux. « Cette transformation consacre le rôle de l’Auda-Nepad au cœur des stratégies de développement panafricain de l’Union africaine. L’Agence jouera un rôle important dans la promotion de la coordination au cœur des instances de l’UA en fournissant des services consultatifs et une assistance technique aux États membres de l’UA, ainsi qu’aux communautés économiques régionales. Il sera alors un catalyseur pour l’intégration de l’Afrique, notamment à travers l’opérationnalisation de la zone continentale de libre-échange de l’UA », a déclaré le directeur général de l’Auda-Nepad, Ibrahim Assane Mayaki.

Né en 2000 d’une vision portée par ses pères fondateurs, celle d’une Afrique prospère, interconnectée, riche de chacun de ses pays et de leurs habitants, le Nepad a été la première manifestation concrète de la volonté des États africains de reprendre le leadership sur la thématique du développement du continent.

Par Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here