Le litre d’essence à 1000 FCFA, le Gabon l’a échappé belle !

0
137

(BFI) – S’il est actuellement jugé abordable en dépit de quelques critiques exprimées par certains consommateurs, le prix du litre d’essence et de gasoil aurait pu être plus élevé, pour atteindre, voire dépasser 1000 FCFA, selon les autorités gabonaises qui disent avoir écarté cette éventualité dans le cadre de la lutte contre la vie chère.

Pays producteur de pétrole, au Gabon, le litre d’essence est de 605 FCFA. Celui du gasoil est de 585 FCFA. Ces prix, dont le maintien a été annoncé en juillet dernier par le gouvernement, n’empêchent pas les critiques de certains consommateurs qui espèrent une baisse, compte tenu du coût élevé de la vie ces dernières années et particulièrement depuis la crise sanitaire due au coronavirus.

Les autorités assurent pourtant qu’elles ont fait le maximum pour empêcher que les ménages ne subissent l’inflation des produits pétroliers, d’autant plus que, dès le 1er juillet 2022, le prix du litre d’essence et de gasoil a connu une hausse pour les industriels. Face à l’inflation mondiale, de nouvelles subventions à la pompe auraient été octroyées par l’État, a informé Ali Bongo, le 16 août dernier à l’occasion de son adresse à la Nation.

«Les subventions à la  pompe ont permis de maintenir le prix du litre de  gasoil à 585 francs et celui du litre d’essence à 605 francs. Si nous avions laissé faire, ceux-ci auraient probablement grimpé au-delà de 1 000 FCFA», a assuré le président de la République. Pour soutenir les ménages, l’État aurait en effet injecté plus de 83 milliards de francs CFA, y compris pour bloquer les prix de plusieurs produits de grande consommation tels que le pain, le riz, l’huile de cuisine et la bouteille de gaz butane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here