Le Guichet unique présente son apport dans la dématérialisation du commerce extérieur au Cameroun au Sago

0
388
Isidore BIYIHA

(BFI) – À l’occasion de la 9e édition du Salon de l’action gouvernementale (Sago), qui se déroule du 22 au 25 septembre à Yaoundé, le directeur général du Guichet unique du commerce extérieur (Guce), Isidore Biyiha, a présenté l’apport de sa structure en matière de dématérialisation, domaine dans lequel il est pionnier au Cameroun.

 « Le Guce a été créé en 2000 par le gouvernement à la demande des opérateurs pour mettre en place une structure qui convienne à la facilitation du commerce extérieur. Après une phase physique qui a produit les résultats encourageants, nous sommes passés à la phase électronique. C’est pour cela que l’on parle de plus en plus du guichet unique électronique et de procédures dématérialisées. Les procédures dématérialisées c’est l’avenir du commerce international. Cette dématérialisation ne concerne pas seulement le secteur portuaire. Raison pour laquelle ce projet gouvernemental est directement piloté par les services du Premier ministre », a déclaré M. Biyiha.

Pour le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, les effets de la digitalisation des procédures se font sentir dans le quotidien des usagers qui n’ont plus forcément besoin de se déplacer pour effectuer leurs opérations puisque celles-ci se font en ligne de manière satisfaisante.

« Grâce à la dématérialisation dont le Guce est l’un des pionniers, le télétravail est devenu une réalité. Toutes ces actions ont pour finalité la réduction des coûts et des délais de passage marchandises en territoire camerounais », a déclaré le membre du gouvernement au cours d’un échange sur la thématique « Transformation structurelle et perspectives de modernisation du secteur des transports et de la météorologie ».

Depuis sa création, le Guce revendique, grâce à la digitalisation et au télétravail, la réduction des délais de passages des marchandises de 40 à 5 jours, au terme du premier trimestre 2020. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here