Le groupement Razel BEC-Egis Projects décroche le contrat de construction des 14 premiers postes de péage automatiques du Cameroun

0
443
Péage routier
Le visage actuel du péage routier camerounais

(BFI) – Le Premier ministre camerounais a rendu public, le 24 avril 2019, un communiqué attribuant le contrat de conception, financement, équipement, construction et maintenance des 14 premiers postes de péage automatiques du pays.

Au terme d’une longue procédure, qui aura duré environ 3 ans, le contrat a été finalement confié au groupement Razel BEC-Egis Projects. Ce consortium dame ainsi le pion à la société Vinci et au Sud-africain Groupe Five, qui espérait pouvoir réaliser son premier projet au Cameroun grâce à ce contrat.

Selon une étude du gouvernement camerounais, qui remonte à l’année 2009, sur l’ensemble des 45 postes de péage disponibles à travers le territoire à cette époque-là, seuls 14 étaient rentables. Concrètement, ces 14 postes de péage que le gouvernement camerounais va automatiser fournissent, à eux seuls, environ 75 % des recettes.

Investir au Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here