Le groupe Sanlam fait un don de 2,3 millions de dollars pour soutenir la lutte contre le covid-19 dans ses marchés de présence en Afrique

0
223
Sanlam assurance
(BFI) – Sanlam Emerging Markets (SEM) a mobilisé 2,3 millions de dollars à reverser 25 pays africains pour la lutte contre la propagation du Coronavirus à travers l’ensemble de ses marchés de présence.

Sanlam a fait don de 45 millions de rands (près de 2,3 millions de dollars), l’équivalent de 1.391 milliards FCFA pour soutenir diverses initiatives de lutte contre la pandémie en Afrique et dans d’autres territoires de présence du groupe. 

En Afrique, plus de 35 000 cas d’infection au Coronavirus ont été rapportés alors que le nombre de décès liés au COVID-19 dépasse les 1500. Les fonds ainsi alloués par Sanlam visent à soutenir les efforts pour « aplatir la courbe », des gouvernements africains, et appuyer diverses initiatives de lutte contre la propagation et l’impact du virus.

Ces fonds dans l’ensemble seront destinés à l’achat d’équipements de protection individuelle (EPI), la distribution d’aide alimentaire, la contribution aux fonds nationaux de solidarité et l’assistance aux écoles dans le déploiement du e-learning.  Cet appui sera reversé au Cameroun à travers Saham Assurances, la filiale locale du groupe sud-africain ; laquelle a triplé son capital de 1,37 milliard de FCFA à 3,1 milliards FCFA en mai 2019.

M. Heinie Werth, CEO de SEM, indique à cet effet que chacun des 32 pays africains bénéficiera, à l’instar d’autres territoires de présence de Sanlam, des fonds mis à la disposition des filiales locales du Groupe pour soutenir les initiatives de lutte contre le Coronavirus. « Nous sommes convaincus que cet effort contribuera non seulement à freiner la propagation de la pandémie, mais également à assurer un avenir durable à toutes nos communautés à travers le continent. En outre, nos filiales opérant dans ces pays peuvent apporter leur propre contribution en allouant des fonds supplémentaires aux efforts de lutte contre le Coronavirus ». 

« En tant que leader panafricain des services financiers, riche de son histoire, engagé à ‘’bien faire tout en faisant du bien’’ et en tant qu’entreprise citoyenne, nous prenons d’emblée la responsabilité de soutenir les pays dans lesquels nous opérons pour lutter contre le COVID-19. Car les moments d’incertitude sans précédent que nous vivons actuellement nécessitent d’agir pour contenir l’impact de ce fléau. Nous sommes aujourd’hui convaincus que notre contribution, ainsi que celles d’entreprises et de donateurs partageant les mêmes idées, participeront fortement à aplanir la courbe de ce virus en Afrique et ailleurs », a-t-il déclaré.

Rappelons que le groupe fondé en 1918 en tant que compagnie d’Assurance-Vie, Sanlam a évolué pour devenir l’un des plus grands groupe de services financiers non-bancaires en Afrique, grâce à sa stratégie de diversification.

Sanlam détient des participations dans des sociétés de services financiers en Namibie, Botswana, Swaziland, Lesotho, Zimbabwe, Mozambique, Maurice, Malawi, Zambie, Tanzanie, Rwanda, Ouganda, Kenya, Burundi et Nigéria. Après avoir conclu la plus importante transaction du secteur de l’assurance en Afrique, avec l’acquisition de SAHAM Finances en 2018 ; Sanlam a étendu sa présence au Maroc, Angola, Algérie, Tunisie, Ghana, Niger, Mali, Sénégal, Guinée, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin, Cameroun, Gabon, République du Congo et Madagascar et est également présent en Inde, en Malaisie et au Royaume-Uni ainsi qu’en Australie, au Liban, aux Philippines et aux États-Unis.

Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here