Le Groupe Olam veut finaliser le rachat Dangote Flour Mills

0
370
dangote-flour-mills-plc

(BFI) – Le groupe singapourien Olam a franchi la dernière étape visant à finaliser son projet d’acquisition complète de l’entreprise Dangote Flour Mills (DFM).

Depuis le 28 octobre, les négociations sur les actions de cette entreprise qui fait partie du groupe appartenant au milliardaire nigérian, Aliko Dangote, ont été suspendues de la Bourse de Lagos. En effet, une des juridictions compétentes du pays a marqué sa non-objection au plan d’acquisition proposé par Crown Flour Mills au mois d’avril 2019. 

Cette filiale d’Olam avait proposé de reprendre le reste des 99,99% des actions de Dangote Flour Mills qu’elle ne contrôlait pas, au prix de 24 nairas, chacune. Cela représentait une plus-value de 124% comparée à la valeur de ces actions le 18 avril 2019, le jour qui a précédé l’annonce de l’offre d’acquisition.

Il en a résulté une ruée vers les actions de DFM dont la valeur à 22,25 nairas vendredi dernier, affichait une hausse de 224,8% depuis le début de l’année, soit la deuxième meilleure performance pour une entreprise cotée sur un marché financier africain en cette d’année 2019.

L’opération devrait être très rapidement bouclée et se conclurait par une sortie de DFM du Nigerian Stock Exchange. Rappelons que l’entreprise avait déjà eu un actionnaire stratégique, notamment le groupe sud-africain Tiger Brands qui avait été contraint d’abandonner pour faible rentabilité. Olam semble sur de meilleures dispositions, en raison de l’appui financier que peut lui apporter Temasek, le fonds souverain singapourien qui est son actionnaire de référence. 

Le groupe singapourien est entré sur le marché de la meunerie au Nigeria en 2010 avec l’acquisition de Crown Flour Mills et est devenu le deuxième meunier du pays avec l’acquisition de Amber Foods Ltd du groupe BUA en 2016. Un marché en plein développement. 

Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here