Le groupe marocain BCP absorbent la BICEC

0
384
bcp banque centrale populaire-maroc

La Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC), filiale du groupe bancaire français, Banques populaires Caisses d’épargne (BPCE), appartient désormais au groupe marocain la Banque centrale populaire (BCP), a-t-on appris mercredi, de sources internes à l’entreprise.

Sur une dizaine de repreneurs sur la ligne de départ, c’est le groupe marocain qui a finalement remporté la mise, devançant « les deux autres concurrents qui tenaient également le bon bout de la corde », a expliqué un responsable.

D’après les termes de l’accord, BCP devient l’actionnaire principal avec 68,5% des parts, devant l’Etat du Cameroun avec un peu plus de 30%.

Il y a quelques mois, Jean-Pierre Levayer, le directeur général de BPCE International, rassurait que le nom du repreneur de la BICEC ne pourrait être connu qu’en fin 2018.

« Nous ne partons pas de l’Afrique, nous avons juste décidé de revoir notre stratégie internationale et d’identifier un nouveau partenaire pour nos filiales africaines, dont la BICEC. Nous espérons avoir un partenaire qui sera non seulement financier, mais avec lequel nous pourrons collaborer notamment à travers nos solutions technologiques », avait-t-il précisé.

Secouée en 2016 par des détournements internes estimés à plus de 50 milliards de FCFA, la BICEC qui occupe le troisième rang sur les quinze banques en activité au Cameroun a renoué avec le bénéfice en 2017, en engrangeant 10 milliards de FCFA.

Par ailleurs, cette banque avait enregistré au 31 décembre 2017, un bilan total de 7,6 milliards de FCFA, soit une augmentation de 11% par rapport à 2016.

Par Paul Nkala

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here