Le groupe financier sud-africain Investec, impliqué à hauteur de 50 millions d’euros dans un projet d’infrastructure au Cameroun

0
396

Investec, une banque qui est cotée sur le Johannesburg Stock Exchange et le London Stock Exchange, et dont l’activité principale est la réalisation d’investissements spéciaux, est engagée à hauteur de 50 millions d’euros sur le projet de construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal au Cameroun.

L’investissement a pris la forme d’un prêt qui a une maturité de 18 ans, octroyé via le Fonds des Infrastructures pour une Afrique Emergente (Emerging Africa Infrastructure Fund-EAIF) sous la gestion de la banque. « Nous avons été en mesure d’évaluer rapidement le projet et de répondre efficacement aux besoins de financement en dette qui se présentaient », explique l’institution.

Le projet a reçu des engagements financier d’un montant de 916 millions $. Parmi les prêteurs, on retrouve de nombreuses banques locales, filiales de grands groupes internationaux. Les conditions de leurs engagements ne sont pas connues. La Natchigal Hydro Power Company, la société gestionnaire du projet, compte des actionnaires de poids, notamment le français EDF (40%), la Société Financière Internationale (30%) et l’Etat du Cameroun qui apporte la garantie souveraine.

IC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here