Le Groupe Cofina ouvrira une nouvelle filiale au Togo

0
246
Groupe Cofina

(BFI) – Sept ans après la création de son groupe, spécialisé dans la mésofinance et déjà présent dans sept pays, le banquier ivoirien s’implante sur de nouveaux marchés. Pour Jean-Luc Konan, 46 ans, la croissance rapide de la Compagnie financière africaine (Cofina) est avant tout la réussite d’un modèle panafricain de finance inclusive.

Dans le cadre du renforcement de sa présence en Afrique de l’ouest, le groupe ivoirien COFINA (Compagnie Financière Africaine) va s’implanter prochainement au Togo qui sera son septième marché après la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina Faso, le Mali, mais aussi le Gabon, la Guinée et le Congo. Un essor qui fait du groupe Cofina, fondé en 2013, le leader ouest-africain de la mésofinance, un segment à cheval entre la banque classique et la microfinance.

La 1ère institution ouest africaine de mésofinance qui avait prévu d’ouvrir des bureaux au Nigeria, au Benin, au Burkina Faso et au Togo, concrétisera ainsi l’un de ses ambitieux projets.

Ce projet est favorisé par la signature d’un partenariat stratégique avec Mediterrania Capital Partners, fonds de capital-investissement, consistant dans une prise de participation dans le groupe COFINA.

L’opération, annonçait-on en mars 2018, devrait permettre au banquier Jean-Luc Konan, son CEO de lever 20 millions d’euros pour donner un coup d’accélérateur à son expansion régionale. « Cette prise de participation minoritaire, assortie d’une assistance technique, permettra au groupe COFINA  de lever jusqu’à 50 millions d’euros sous forme de capital et de dette au cours des 3 prochaines années ». 

Le Togo comptera alors sa deuxième institution de mésofinance, après SOGEMEF, en pleine phase de déploiement à travers la capitale togolaise et sa périphérie.

André Noir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here