Le Groupe CDC et Société Générale unissent leurs forces pour dynamiser le commerce africain avec un accord de partage des risques de 100 millions de dollars

0
37
société_générale

(BFI) – CDC Group plc («CDC»), l’investisseur de développement public à impact positif du Royaume-Uni, a conclu un accord de financement commercial avec partage des risques d’un montant de 100 millions de dollars avec Société Générale. Ce dispositif permet à Société Générale d’augmenter les limites de crédit actuellement octroyées aux banques locales et d’en allouera de nouvelles banques en Afrique, en particulier dans les pays francophones d’Afrique de l’Ouest.

Alors que l’accès aux capitaux internationaux est limité pour les entreprises locales et les importateurs, ce premier partenariat entre CDC et Société Générale contribue à pallier le manque de capitaux commerciaux. Cet engagement va ainsi renforcer la capacité de Société Générale à fournir un financement essentiel aux importateurs locaux de denrées alimentaires et de ressources essentielles, permettant d’aider les entreprises à traverser la crise économique actuelle et de soutenir la création d’emplois en Afrique. En outre, d’autres initiatives menées par CDC soutiennent les chaînes de valeur alimentaires et agricoles, qui sont des priorités clés en réponse au COVID-19 pour CDC.

Ce partenariat soutient les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies en aidant les opportunités économiques et la croissance, ainsi qu’en contribuant à une augmentation des emplois à mesure que les importateurs augmentent leurs réseaux de distribution. Cela contribuera à améliorer et à augmenter l’efficacité de l’ensemble des chaînes d’approvisionnement en permettant un accès élargi aux produits de base pour les ménages à des prix plus compétitifs (ODD 8). En soutenant une activité commerciale accrue, cet accord participe à la promotion d’une industrialisation durable à travers un soutien à l’emploi et au PIB d’un pays (ODD 9).

Pierre-Antoine Barreault, responsable mondial du financement du commerce international de matières premières chez Société Générale commente : « En tant que partenaire bancaire historique du continent africain opérant localement dans 19 pays, Société Générale réaffirme, à travers ce partenariat avec CDC, son engagement pour l’Afrique et sa volonté de continuer à soutenir les économies, les entreprises locales et les clients particuliers. Cette nouvelle initiative de croissance durable fait partie du programme « Grow With Africa*» de la Banque qui vise à favoriser les transformations positives à travers le continent ».

Admir Imami, directeur du commerce et du financement de la chaîne d’approvisionnement du groupe CDC ajoute : “Société Générale est une banque internationale de premier plan avec un engagement positif en Afrique. Notre partenariat est un pas important vers la réduction de l’écart de financement du commerce dans la région. Cet engagement stimulera le commerce et l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement en Afrique en aidant les banques et les petites institutions financières à fournir des capitaux et à augmenter le crédit dont les entreprises ont besoin pour leur croissance. Au final, nous savons que notre capital aidera les entrepreneurs à soutenir la croissance de leur entreprise et à créer de nouveaux emplois pour les membres de leur communauté. »

Le déficit du financement du commerce en Afrique est estimé entre 110 et 120 milliards de dollars par la Chambre de Commerce Internationale, soit environ 25% de la demande de financement du commerce en Afrique. CDC et Société Générale jouent un rôle clé pour combler cet écart en aidant les institutions financières locales à étendre le financement aux entreprises à travers l’Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here