Le DG de DIT « prend acte » de la désignation de TIL comme opérateur du terminal à conteneurs

0
468
frederik_Klinke
Frédérik Klinke, directeur général de DIT Cameroun

(BFI) – « Douala International Terminal (DIT) prend acte du communiqué de monsieur le directeur général du Port autonome de Douala (PAD) relatif à l’adjudication provisoire de la concession du terminal à conteneurs à TIL [Terminal Investment Ltd] ». C’est la première réaction de la filiale camerounaise du groupe Bolloré récemment écartée de la concession du terminal à conteneurs du port de Douala-Bonabéri.

Dans un communiqué publié le 17 septembre, DIT ajoute : « APMT et Bolloré, dont le consortium a été exclu irrégulièrement du processus de présélection, ont déposé des recours devant le tribunal administratif de Douala. Cette institution judiciaire a ordonné le 16 août 2019 le sursis à exécution de la décision du directeur général du Port autonome de Douala excluant les actionnaires de référence de DIT, suspendant ainsi le processus d’appel d’offres en cours. En dépit de cette ordonnance, qui lui a été dûment notifiée, le directeur général du Port autonome de Douala a décidé de poursuivre le processus d’adjudication. »

Au final, indique DIT, le consortium APMT-Bolloré attend avec « sérénité » la décision définitive du tribunal administratif de Douala concernant la régularité de la procédure d’appel d’offres qui a débouché sur l’adjudication du Suisse TIL. DIT et ses actionnaires affirment qu’ils continueront à défendre leurs droits vis-à-vis de l’ensemble des parties impliquées, devant les instances juridictionnelles nationales et arbitrales.

Malgré l’action judiciaire engagée par Bolloré pour contester son éviction du terminal à conteneurs de Douala, la direction générale a poursuivi le processus d’adjudication en désignant, le 16 septembre 2019, Terminal Investment Ltd (TIL) comme nouvel opérateur. Pour le PAD, la décision du tribunal administratif ne suspend pas le processus.

Selon l’autorité portuaire, le total de toutes les redevances de concession proposées par TIL, sur les 15 années de contrat à signer, est de 357 milliards de FCFA, contre 62 milliards de FCFA pour la concession de DIT, qui s’achève le 31 décembre de cette année 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here