Le champ Etinde n’a pas assez de gaz pour en faire un projet gazier viable

0
236
Etinde natural gas

(BFI) – Au Cameroun, la récente campagne d’exploration sur le permis offshore Etinde, censé révéler d’énormes gisements de gaz, n’a pas été couronné de succès. De plus en plus, les partenaires envisagent d’y développer des hydrocarbures liquides.

C’est ce qu’a révélé au Petroleum Economist, Eli Chahin, le patron du producteur Bowleven, partenaire sur la licence. En effet, compte tenu de ce qui a été découvert sur place jusqu’à présent et les perspectives des nouveaux puits contenues dans les rapports pré-forage, les partenaires s’attendent à ce qu’il s’agisse davantage d’une exploitation de liquides que de gaz. Une notification aurait d’ailleurs été faite au gouvernement concernant cette situation.

Il y a peu encore, le Cameroun mettait beaucoup d’espoir dans ce projet pour mieux profiter du boom du marché du gaz naturel liquéfié. Les partenaires envisageaient d’y installer une nouvelle unité de liquéfaction de gaz naturel. « L’option de l’unité flottante autonome de liquéfaction est désormais une proposition moins convaincante qu’elle ne l’était auparavant », a affirmé le responsable.

Les différentes parties devraient être définitivement fixées au terme des prochains travaux de mise en valeur du site.

Bowleven contrôle une participation de 25% sur Etinde. New Age et le Russe Lukoil contrôlent chacun 37,5% des parts restantes.

Par Bouba Yankréo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here