Le Camerounais Alain Ebobissé reconduit au poste de PDG d’Africa50 pour un second mandat

0
130
Alain-Ebobisse

(BFI) – Lors de sa dernière réunion trimestrielle tenue en juin 2021, le Conseil d’administration a voté à l’unanimité en faveur de la reconduction d’Ebobissé, exprimant sa satisfaction face aux réalisations de l’entreprise à ce jour, et sa confiance dans sa capacité à conduire Africa50 à travers la prochaine phase de son développement stratégique. 

«Je suis ravi de la reconduction d’Alain », a déclaré le Dr Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement et président du conseil d’administration d’Africa50. « Depuis sa nomination en 2016 et tout au long des années de formation de l’entreprise, Alain a été un atout considérable pour Africa50, apportant sa vaste expérience mondiale et son expertise dans le développement d’infrastructures pour façonner les bases solides qui sous-tendent le succès présent et futur d’Africa50. Son leadership a contribué à faire d’Africa50 une entité pleinement opérationnelle avec une équipe de cadres et de professionnels hautement qualifiés, une structure de gouvernance solide, une culture axée sur les résultats et un solide portefeuille d’investissements, qui ont un impact et des rendements attrayants. Je félicite Alain et l’équipe pour les grandes réalisations réalisées jusqu’à présent et j’ai hâte de poursuivre notre parcours de croissance pendant le deuxième mandat d’Alain en tant que PDG ».

« Je suis profondément reconnaissant et touché par le grand privilège de diriger Africa50 pour un deuxième mandat », a déclaré Alain Ebobissé. « C’est un véritable honneur et une expérience très enrichissante pour moi d’avoir eu l’opportunité de contribuer à la croissance et à la transformation d’Africa50 depuis ses premières années de fonctionnement, pour en faire ce qu’elle est aujourd’hui. Je remercie le président Adesina et le conseil d’administration pour la confiance qu’ils m’ont accordée pour réaliser la vision de nos actionnaires de faire d’Africa50 une plateforme d’investissement innovante et de premier plan qui contribue à combler le déficit d’infrastructure du continent. J’ai hâte, avec le soutien de notre président, de notre conseil d’administration et de mes collègues hautement expérimentés et dévoués, de continuer à remplir le mandat ambitieux d’Africa50 d’aider à accélérer la mise en place d’infrastructures durables sur le continent ».

Né d’un père enseignant de lycée – et ancien maire (Social Democratic Front, opposition) de l’une des six communes de Douala -, Alain Ebobissé est diplômé en gestion des entreprises de l’International School for Management Development (IMD) de Lausanne (Suisse).

Spécialiste de la gestion des projets, il a notamment travaillé sur la structuration de leur financement à la Caisse des dépôts et consignations, en France, avant de poser ses valises, en 1998, à l’IFC, où il s’est principalement consacré aux infrastructures et aux ressources naturelles, particulièrement en Afrique. Sur le continent, 92 milliards de dollars sont nécessaires chaque année pour combler le déficit en infrastructures. « Africa50 a été créé pour couvrir ce manque », indiquait, le 29 juillet 2015, son initiateur, le Rwandais Donald Kaberuka, lors de l’assemblée générale constitutive du fonds.

André Noir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here