Le Cameroun sollicite l’expertise des banques pour lever davantage de fonds sur le marché de la BEAC

0
206
Orabank

(BFI) – À l’instar de la Côte d’Ivoire, qui travaille avec les sociétés de gestion et d’intermédiation financières pour lever davantage de fonds sur le Marché Régional des Titres Publics, le Cameroun sollicite désormais les services des banques pour ses opérations.

En effet, la direction générale du Trésor du ministère des Finances du Cameroun, relatifs à ses opérations de levées de fonds, a indiqué dans un communiqué récent qu’elle a recruté 3 nouveaux établissements de crédit de la sous-région Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Il s’agit de la filiale tchadienne du groupe Orabank, de la Banque sino-congolaise pour l’Afrique, basée à Brazzaville au Congo, et de la Commercial Bank of Cameroun (CBC).

Ces banques vont assurer ses opérations de levées de fonds sur le marché de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).

En outre, le Cameroun a également recruté 3 nouveaux spécialistes et valeurs du Trésor (SVT), passant ainsi de 19 SVT actuellement contre 16 en 2016.

En rappel, le Trésor public camerounais, dans son calendrier prévisionnel des opérations de l’État sur le marché des titres de la BEAC, entend lever un montant global de 240 milliards de FCFA sur ce marché au cours  du 3e trimestre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here