Le Cameroun met en circulation une nouvelle carte grise plus sécurisée

0
242
Ngallè Bibehe

(BFI) – Le document en circulation depuis le 17 août est constitué de protocoles de sécurité visibles et invisibles de dernière génération. Les anciens restent valables jusqu’à leur expiration.

La nouvelle version du Certificat d’immatriculation (carte grise) a pratiquement les dimensions du permis de conduire ou de la Carte nationale d’identité. Petite par la taille, l’innovation du ministère des Transports est identifiée comme étant ce qu’il y a de plus sécurisé sur le marché en ce moment. Dans un communiqué rendu public le 19 août dernier d’ailleurs, Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe (Photo), ministre des Transports explique que le document est « constitué des protocoles de sécurité visibles et invisibles de dernière génération, permettant une authentification mobile en temps en réel. Au-delà des aspects techniques, la nouvelle carte grise offre une meilleure flexibilité de transport et de conservation, ainsi qu’une meilleure tolérance aux intempéries. »

Document obligatoire faisant office de « carte d’identité » du véhicule, la carte grise nouvelle formule s’inscrit dans cette lancée. Les données inscrites sur le nouveau document sont donc pratiquement identiques à celles qui figuraient sur l’ancien. Le numéro d’immatriculation, le numéro de châssis, les caractéristiques techniques du véhicule, les noms et prénoms du propriétaire… Depuis le 17 août dernier, nombreux sont ceux qui ont déjà en leur possession, le nouveau document. Selon une source bien introduite à la délégation régionale des Transports du Centre, la procédure d’obtention et les pièces à fournir ne changent pas. Une copie de l’ancienne carte grise pour le véhicule ayant déjà une première immatriculation est toujours exigée. Tout comme un exemplaire de l’attestation de dédouanement et diverses quittances des impôts, dont celles relatives aux droits de mutation, entre autres.

S’agissant du montant à débourser pour l’obtention de cette nouvelle carte grise, il ressort qu’il n’y a rien de nouveau. Les prix sont ceux appliqués depuis des années au Cameroun. Dans les détails, ils dépendent de la puissance du véhicule (plus il est puissant plus le certificat sera cher). Mais ce n’est pas tout. Le type de véhicule (voiture de tourisme, camion… ), entre autres, est aussi pris en compte. En gros, explique notre source, les automobilistes n’ont pas à s’inquiéter. La carte grise change, s’améliore dans le fond et la forme, mais les démarches elles, sont celles en vigueur depuis des années au Cameroun. Tout comme les délais d’obtention dudit document.

Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here