Le Cameroun envisage améliorer son processus de sélection des projets financés par le BIP

0
164
Travaux
Un ouvrage financé par BIP

(BFI) – Le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) organise, depuis mardi 08 septembre dernier, un atelier d’appropriation du guide de préparation du budget d’investissement public (Bip). Cet outil méthodologique dont l’objectif est d’établir les normes d’élaboration du budget d’investissement au Cameroun.

C’est donc ce document didactique que doivent s’approprier les différents acteurs de la chaîne de préparation du budget. « Le guide tient compte d’un certain nombre de rapports élaborés dans le cadre du diagnostic de préparation du Bip au Cameroun. Ce diagnostic a pu établir qu’il y avait des améliorations à apporter en matière de sélection des projets. Ce guide vient donc apporter des bonnes pratiques, un encadrement adéquat en ce qui concerne la sélection des projets pour que le bip continue de contribuer à renforcer l’atteinte des objectifs de politique publique », indique Guy Raymond Nkou, sous-directeur de la préparation du Bip au Minepat. Au cours de ces deux jours de travaux, il est question de sensibiliser les administrations sur les démarches à observer en matière de sélection des projets d’investissement public de manière plus pratique.

D’après Isaac Tamba, directeur général de l’Economie et de la programmation des investissements publics au Minepat, cette initiative soutenue par la Banque mondiale s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de l’efficacité de la dépense publique au Cameroun, « en mettant l’accent sur les bonnes pratiques qui doivent être observées par les différents acteurs. Ce guide constitue une réponse à la compréhension différenciée des techniques de préparation du bip qui a souvent entaché la qualité des documents produits par les administrations et par conséquent, la visibilité sur l’atteinte des objectifs de politique publique ». Cet atelier intervient plutôt au bon moment car le Cameroun est en plein dans la phase de budgétisation prévue dans le calendrier de préparation du budget de l’Etat.

« C’est une opportunité à saisir pour faire un inventaire, sans complaisance, des difficultés rencontrées dans le processus de préparation du budget, à l’effet de trouver des solutions appropriées dans ce guide, de manière à améliorer de façon significative la qualité des documents annexés au projet de loi de finances de l’exercice 2021 », ajoute le directeur général de l’Economie. L’idée est d’aboutir à un manuel de sélection des projets qui seront inscrits au Bip. Des exposés pratiques aideront à une meilleure appropriation des concepts au cours de cette formation.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here