Le Cameroun détenait à lui tout seul plus de 50% des réserves de change de la Cemac à la fin 2019

0
193
BEAC

(BFI) – Au 31 décembre 2029, le Compte d’opérations des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée Équatoriale), logé au Trésor français, affichait un solde de 3 740,3 milliards de FCFA, en hausse de près de 400 milliards de FCFA par rapport au solde de 3 359,8 milliards de FCFA enregistré à la fin de l’année 2018.

Selon un rapport que vient de rendre public la Beac, institut d’émission des six pays de la Cemac, une répartition de ces réserves par États confirme la place prépondérante que joue le Cameroun au sein de cet espace communautaire.

En effet, révèle le rapport susmentionné, avec des réserves d’un peu plus de 2 067 milliards de FCFA au 31 décembre 2019, le Cameroun, à lui tout seul, contribue à plus de 50% de la cagnotte globale des six pays de la Cemac, logée au Trésor français (50% des réserves de change sont directement gérées par les États eux-mêmes, NDLR).

Le Gabon, 2e contributeur aux réserves en compte d’opérations, selon le rapport de la BEAC, n’affiche qu’un solde de 668,6 milliards de FCFA au cours de la même période, soit le tiers des avoirs du Cameroun.

 Au demeurant, Libreville fait mieux que les services centraux de la BEAC (246,1 milliards de FCFA), le Congo (un peu plus de 500 milliards), la RCA (195,6 milliards de FCFA), le Tchad (157,6 milliards de FCFA), et surtout la Guinée Équatoriale, dont le solde en Compte d’opérations est négatif à fin 2019 (-95,5 milliards de FCFA). Ce fut déjà le cas au 31 décembre 2018 (-32 milliards de FCFA).

Ces statistiques, qui confortent le Cameroun dans son statut de locomotive économique de la zone Cemac, indiquent simplement qu’au cours de l’année 2019, ce pays a été la mamelle nourricière de l’ensemble de ses homologues de cette espace communautaire.

En effet, les réserves en Compte d’opérations permettent de garantir les importations des biens et services par les différents pays (qui sont tous importateurs nets), indépendamment de leurs avoirs dans ce compte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here