Le Cameroun annonce une réduction des délais de passage des marchandises de 40 à 5 jours

0
105
GUCE

(BFI) – A en croire le Guichet unique du commerce extérieur (Guce) du Cameroun, grâce à la digitalisation et au télétravail, les délais de passages des marchandises ont été réduits de 40 à 5 jours, au terme du premier trimestre 2020.

« Conscient du rôle implacable de la digitalisation dans le management moderne, le Guichet unique des opérations du commerce extérieur s’est inscrit dans une mouvance novatrice qui consacre de nouvelles révolutions digitales : IOT [interconnexion des objets], smart data, intelligence artificielle, blockchain… », explique Isidore Biyiha, directeur général du Guichet.

Selon ce dernier, le service digital e-Guce permet en plus la sécurisation des recettes de l’État à travers des transactions financières électroniques, la réduction des contacts physiques avec des usagers, généralement source de corruption, d’affairisme ; sans oublier la décongestion des bureaux étant donné que la plupart des procédures ont été dématérialisées, donc faisables en ligne.

Cette fluidité dans le service est aussi appréciée du patronat. « Cette démarche de la digitalisation s’inscrit dans la dynamique d’accélération des opérations, qui nous paraît indispensable pour la relance de l’économie. Le Guce occupe une place stratégique dans le dispositif institutionnel de développement économique et est un partenaire de premier rang des entreprises. La digitalisation a un effet très positif dans la mise à niveau des entreprises et notamment des PME, car elle exige de leur part une meilleure organisation au niveau de leurs propres processus et procédures », déclare Protais Ayangma, président du mouvement patronal Entreprises du Cameroun (Ecam).

L’opérationnalisation du Guce s’est faite en deux phases : le Guce physique qui a permis de regrouper physiquement les intervenants des procédures du commerce extérieur dans un même édifice, entraînant une réduction des délais administratifs de 16 à 4 jours à l’importation ; ensuite l’e-Guce qui permet le regroupement virtuel des acteurs du commerce extérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here