Le cabinet Deloitte retenu pour accompagner Ethio Telecom dans son processus de privatisation

0
65
Ethio Telecom

(BFI) – Le ministère des Finances d’Ethiopie a choisi le cabinet d’audit et conseil Deloitte pour superviser le processus de privatisation partielle de l’opérateur historique Ethio Telecom. Deloitte a été préféré à ses concurrents Ernst & Young, PricewaterhouseCoopers (PwC) et Roland Berger.

C’est le cabinet d’audit et de conseil Deloitte qui a été retenu pour accompagner l’opérateur historique Ethio Telecom dans son processus de privatisation partielle, rapporte le journal éthiopien The Reporter.

La société était l’une des quatre qui ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt lancé, à cet effet, en fin septembre 2019 par le ministère éthiopien des Finances pour recruter une entreprise internationale. L’offre de Deloitte a été jugée meilleure que celle de ses concurrents Ernst & Young, PricewaterhouseCoopers et Roland Berger.

Sous contrat durant les 14 prochains mois, selon les termes fixés par le ministère des Finances, Deloitte devra vérifier la situation financière d’Ethio Telecom, les potentiels litiges, les taxes, les contrats et recommander un mode de privatisation réalisable de l’opérateur télécom.

Deloitte participera également à la préparation des documents d’appel d’offres pour la privatisation partielle de la société télécoms publique, examinera l’évaluation initiale des actifs, identifiera les critères de sélection des soumissionnaires. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here